Piqûre d’insectes et d’autres animaux

Mis à jour : Lundi 20 Février 2017

Les piqûres d’insectes (moustiques, guêpes, abeilles, etc.), mais également celles dues à d’autres animaux, peuvent occasionner des démangeaisons désagréables ou même douloureuses. Si la personne est allergique, elle peut développer une réaction grave.

Quels sont les symptômes des piqûres d’insectes ?

piqûre de moustique

La réaction de la peau après une piqûre d’insecte se traduit par la formation d’une rougeur et d’une boursouflure autour de la piqûre avec un diamètre d’un à quinze millimètres selon l’insecte. Les piqûres de moustiques, de taons ou de fourmis sont en général anodines, mais provoquent une forte démangeaison. Chez les enfants, il se forme parfois de petites ampoules remplies d’un liquide jaunâtre.

La plupart du temps, on ne sent pas une piqûre de moustique, mais seulement la réaction cutanée qu’elle provoque, causée par la salive de l’insecte qui empêche le sang de coaguler. Une piqûre de guêpe, de frelon ou d’abeille est en général immédiatement douloureuse à cause du venin de l’insecte. En cas de prédisposition allergique, ces piqûres peuvent même être dangereuses. Une abeille ou une guêpe ne pique qu’une seule fois et la piqûre est souvent douloureuse. L’abeille peut laisser dans la peau une partie de son dard, parfois même avec la poche à venin.

Les piqûres d’araignées du Midi ou de Corse peuvent donner des symptômes assez importants (maux de tête, malaises, contractures musculaires, hallucinations, etc.).

D’avril à septembre, les piqûres d’aoûtats , petits acariens microscopiques, provoquent des plaques rouges sous la ceinture, l’élastique des chaussettes, du soutien-gorge, du slip ou dans les plis de peau.

Quels sont les symptômes des piqûres d’animaux marins ?

Les tentacules des méduses sont remplis de petites poches urticantes. Certaines peuvent provoquer des douleurs pendant plusieurs jours et laisser des cicatrices.

Les piqûres des oursins ne sont pas venimeuses mais les morceaux d’épine qui restent dans la peau peuvent être très douloureux et provoquer des infections.

Les piqûres des poissons venimeux (raies, rascasses, vives, etc.) provoquent des douleurs intenses et une rougeur au point d’injection. Elles peuvent parfois provoquer des malaises ou des pertes de conscience.

Quelles sont les complications éventuelles des piqûres d’insecte ?

La majorité des piqûres d’insecte sont bénignes. Celles d’abeilles et de guêpes peuvent entraîner une réaction allergique. Dans certains cas exceptionnels survient un œdème de Quincke ou un choc anaphylactique, la manifestation la plus grave d’une allergie. Il se caractérise par une sensation de malaise, des démangeaisons, des frissons, des sueurs, une pâleur puis une rougeur du visage, une chute de la pression artérielle, parfois des vomissements ou une crise d’asthme.

La principale complication des piqûres de tiques est la maladie de Lyme qu’il faut suspecter si une rougeur étendue suit la piqûre.

Une piqûre peut également avoir des conséquences graves si elle atteint un endroit dangereux, par exemple la gorge ou la langue où elle peut gêner la respiration. Parfois, en particulier si elles provoquent des démangeaisons, les piqûres d’animaux peuvent s’infecter.


Comment prévenir les piqûres d’insectes ?

  • Appliquez sur votre peau un gel, un spray ou une solution qui chasse les insectes (insectifuges). L’usage de ces produits chez les petits enfants nécessite des précautions particulières : consultez la notice ou demandez conseil à votre pharmacien.
  • Installez une moustiquaire au-dessus de votre lit et un grillage aux fenêtres pour tenir les insectes à l’écart. Veillez particulièrement à protéger les bébés.
  • Les insectes sont moins nombreux du côté ombragé d’un immeuble. Aérez en ouvrant les fenêtres de ce côté-là et tenez si possible fermées celles de la façade exposée au soleil.
  • L’odeur de tomates, de géraniums ou de menthe plantés sur les rebords de fenêtre éloigne les insectes.
  • Branchez des appareils insectifuges électriques. Ils diffusent une substance chimique qui éloigne les insectes et sont efficaces pour un volume donné de la pièce.
  • Si des abeilles ou des guêpes arrivent en grand nombre, ne les chassez pas en gesticulant. Les insectes piquent d’autant plus facilement. Restez calme et éloignez-vous sans courir.
  • Evitez les situations qui augmentent notablement les risques de se faire piquer :
    • manger ou boire des aliments ou boissons sucrés en plein air. Si des guêpes sont présentes lors d’un pique-nique, mettez de côté un petit récipient rempli d’un aliment très sucré ou de viande, elles seront attirées par son odeur ;
    • se tenir à proximité de fruits tombés à terre ;
    • utiliser des parfums ou des produits cosmétiques parfumés ;
    • se promener pieds nus dans l’herbe.

Comment prévenir les piqûres d’animaux marins ?

  • Pour éviter les oursins et les poissons venimeux, portez des sandales en plastique ou des chaussons de plongée.
  • Pour éviter des déboires avec des méduses, informez-vous avant de vous baigner et évitez les endroits où personne ne semble se baigner. De plus, il existe des lotions solaires qui préviennent les piqûres de méduse.

Que faire en cas de piqûre d’insecte ?

  • Ne vous grattez pas : cela accentue ensuite la démangeaison, surtout en cas de piqûre de moustique. Pour vous soulager, frottez simplement et doucement la paume de votre main sur les piqûres. Tant que la réaction de la peau reste limitée, vous pouvez calmer les démangeaisons avec un médicament approprié.
  • Humectez l’endroit de la piqûre pour rafraîchir la peau et calmer la démangeaison.
  • Si possible, appliquez de la glace (enveloppée dans un torchon par exemple). Cela soulagera la plupart des douleurs dues à des piqûres. Attention de ne pas laisser la glace plus de quinze à vingt minutes.
  • En cas de piqûre d’abeille, enlevez avec précaution le dard s’il est resté dans la peau. Evitez surtout d’écraser la poche à venin si elle y est encore accrochée.
  • Si une tique est attachée à la peau, il faut l’extraire en prenant soin de retirer la tête (l’utilisation d’un tire-tique, disponible en pharmacie, rend ce geste simple et sûr), puis de désinfecter la piqûre. Pour retirer la tique, il ne faut jamais utiliser de substances de type alcool, éther, vaseline ou essence en raison du risque de régurgitation de la tique qui augmente le risque de transmission de Borrelia, l’agent de la maladie de Lyme. La zone de la piqûre doit être surveillée pendant au moins un mois pour dépister rapidement l'apparition d'une éventuelle rougeur.
  • En cas de piqûre d’araignée, le mieux est de voir un médecin.
  • En France, aucun scorpion n’est dangereux. Appliquez de la glace sur la piqûre.
  • En cas de piqûres d’aoûtats, prenez une douche chaude. Si vous êtes sûr qu’il s’agit d’aoûtats, vous pouvez appliquer de la poudre Aphtiria.
Conduite à tenir en cas de piqûre d’animaux
  alt Si l'on constate la présence de démangeaisons généralisées, ou de plaques rouges sur la peau, ou d'un gonflement du visage ou de la langue, ou d'une sensation de malaise ou une gêne pour respirer.
  alt Si la personne a été piquée dans la gorge.
  alt Si la piqûre entraîne pour la première fois d'importantes réactions de la peau (rougeur, démangeaisons intenses).
  alt Si la victime est un bébé ou un enfant.
  alt Si la personne se sait allergique à certaines piqûres d'animaux.
  alt Si la personne a été piquée dans la bouche ou au cou.
  alt Si les piqûres provoquent une réaction localisée d'intensité habituelle.
Légende
alt Si 15 ou 112 est indiqué, appelez immédiatement le service d’aide médicale d’urgence (SAMU) en composant le 15 ou le 112.
Si 15 ou 112 n'est pas indiqué, appelez votre médecin traitant immédiatement, ou rendez-vous au service d’urgence le plus proche.
Dans le doute, n’hésitez JAMAIS à appeler le 15 ou le 112.
alt Consultez un médecin dans la journée.
alt Il est possible de s’automédiquer.

Que faire en cas de piqûre d’animaux marins ?

  • Si des tentacules de méduse sont restés sur la peau, retirez-les en prenant soin de ne pas les frotter (cela ferait éclater davantage de poches). Rincez à l’eau très chaude.
  • Essayez de retirer les piquants d’oursin avec une petite pince, ou une aiguille fine désinfectée, puis désinfectez la plaie.
  • En cas de piqûre par un poisson venimeux, faites tremper la partie piquée dans de l’eau la plus chaude possible pour détruire les principes actifs des venins. Vous pouvez également approcher le bout incandescent d’une cigarette tout près de la piqûre (sans brûler la peau !). La chaleur détruit le venin.

Que fait le médecin en cas de piqûre d’animal ?

En présence d’une forte réaction allergique, il intervient avec le médicament adéquat (par exemple de la cortisone ou de l’adrénaline). Contre les démangeaisons douloureuses, les boursouflures et les réactions allergiques légères, il prescrit un médicament approprié.


Comment soulager les piqûres d’insectes et d’autres animaux ?

    En cas de réaction localisée à une piqûre d’animal, des traitements locaux permettent de calmer les démangeaisons.

    Les dermocorticoïdes sont largement utilisés sur prescription médicale pour traiter de nombreuses maladies de la peau lorsque celles-ci sont associées à une inflammation, notamment les piqûres d'insectes. Il existe en pharmacie des préparations vendues sans ordonnance à base d'hydrocortisone et réservées aux traitements de moins de trois jours des démangeaisons dues aux piqûres d'insectes et des coups de soleil peu étendus. Elles ne doivent pas être utilisées sans avis médical pour traiter d'autres problèmes médicaux.

    Liste des médicaments mise à jour : Mardi 18 Février 2020

    Dermocorticoïde d'activité faible

    Dermocorticoïde d'activité modérée

    Légende
    Médicament générique
    Médicament ayant des présentations disponibles sans ordonnance

    Les antihistaminiques H1 en crème ou en gel peuvent être proposés. Les données prouvant leur efficacité sont limitées. Ils exposent à un risque de réaction allergique : si les démangeaisons persistent ou s’aggravent, il se peut qu'elles soient dues à une allergie à l’antihistaminique.

    Liste des médicaments mise à jour : Mardi 18 Février 2020

    Antiprurigineux locaux : antihistaminiques

    Légende
    Médicament ayant des présentations disponibles sans ordonnance

    D'autres traitements locaux contiennent diverses substances, notamment des anesthésiques locaux dont le rôle est d'engourdir les extrémités nerveuses présentes sous la peau.

Liste des médicaments mise à jour : Mardi 18 Février 2020

Antiparasitaires externes

Protecteurs cutanés

Légende
Médicament ayant des présentations disponibles sans ordonnance