Sécheresse de la peau et des ongles

Mis à jour : Vendredi 01 Juin 2018

La xérose (ou xérodermie) est le terme médical qui désigne la sécheresse de la peau. Fréquente avec l’âge, elle peut être due à d’autres facteurs, tels que des facteurs environnementaux ou une maladie. Elle provoque une sensation de tiraillements et d’inconfort et souvent des démangeaisons. Elle peut être prévenue par des mesures d’hygiène et des soins adaptés.

Les différents types de peau

On distingue couramment différents types de peau: la peau sèche, la peau normale et la peau grasse, notamment sur le visage. Le type de peau peut varier selon la période de la vie, les facteurs extérieurs (soleil, froid…), et également la zone du corps : une personne peut présenter une peau grasse au niveau du visage et une peau sèche sur le reste du corps. Quand la peau est grasse, le sébum est produit en trop grande quantité. Quand la peau est sèche, cela signifie qu’elle ne produit pas suffisamment de sébum.

Quels sont les symptômes de la sécheresse cutanée ?

peau sèche

La peau normale est souple et élastique. Lorsque la peau devient sèche, elle se craquelle et devient moins douce au toucher. Elle provoque des tiraillements, de l’inconfort et des démangeaisons. Quand la peau est sèche, les plis cutanés sont plus visibles. Des squames (pellicules) peuvent apparaître, ainsi que des gerçures et des rougeurs. La sécheresse cutanée s’observe surtout sur les cuisses et les jambes. Le dos, les flancs, la taille, les bras et les mains sont également touchés. Les aisselles, l’aine, le visage et le cuir chevelu sont rarement atteints.

En cas de sécheresse des ongles, on observe un ralentissement de la pousse, des stries et des ongles cassants.

Quelles sont les complications de la sécheresse cutanée ?

En cas de démangeaisons, il existe un risque de grattage et d’aggravation des lésions qui peuvent alors s’infecter et laisser des cicatrices.

De plus, la sécheresse de la peau peut être le signe d’une maladie potentiellement plus grave. Si elle persiste malgré des soins locaux, il faut consulter un médecin.

Qu'est-ce que l'ichtyose ?
L’ichtyose est une maladie qui se caractérise par une sécheresse cutanée sévère et la présence de squames sur tout ou partie du corps en quantité excessive. Contrairement à la xérose, cette maladie peut être héréditaire. C’est même la forme la plus fréquente. Elle apparaît alors à la naissance ou au cours de l’enfance. Certaines ichtyoses, plus rares, peuvent être causées par des maladies ou des médicaments. L’ichtyose peut avoir un retentissement important sur la qualité de vie des personnes qui en souffrent.

La peau sèche peut être un signe du vieillissement

La peau est recouverte d’un film protecteur composé de substances grasses et d’eau qui la protège du dessèchement et des agressions extérieures. Les glandes sébacées produisent la pellicule grasse, le sébum, qui se mélange à la sueur sécrétée par les glandes sudoripares. L’activité de ces glandes diminue avec l’âge, en particulier chez la femme après la ménopause (passé l’âge de 60 ans, les glandes sébacées des femmes ont perdu 40 % de leur activité). La peau est alors moins bien hydratée et devient plus sèche et rêche.

Quelles sont les autres causes de la sécheresse cutanée ?

Au-delà de la diminution normale de l’activité des glandes sébacées et sudoripares, d’autres facteurs peuvent être à l’origine d’une sécheresse de la peau.

  • Une exposition prolongée au soleil pendant des années.
  • Une eau très calcaire.
  • Une atmosphère sèche et froide (par exemple en hiver, dans un avion ou dans une pièce climatisée).
  • Des vêtements trop serrés qui frottent certaines zones de la peau.
  • Une hygiène corporelle trop intensive : les bains chauds et les savons éliminent la pellicule de gras protectrice.
  • La manipulation fréquente de produits ménagers (au niveau des mains).
  • Une alimentation pauvre en acides gras essentiels ou en zinc.
  • Des facteurs hormonaux : puberté, grossesse, ménopause.
  • Des maladies : troubles de la thyroïde (hypothyroïdie), psoriasis, eczéma (dermatite atopique), problèmes biliaires, anorexie, diabète, etc.
  • Des traitements médicamenteux : certains traitements de l’acné (isotrétinoïne par exemple), certains diurétiques, médicaments contre les troubles de la prostate, ou des médicaments à application locale contenant de l’alcool, par exemple.

Quand faut-il consulter ?

    Il est préférable de consulter un médecin quand :
  • les problèmes de peau sèche s’accompagnent de rougeurs ou d’une éruption cutanée,
  • les crèmes hydratantes n’arrivent pas à vous soulager,
  • les démangeaisons vous réveillent la nuit,
  • les lésions sont infectées.

Le médecin examinera votre peau et recherchera un eczéma, une infection ou une cause de cette sécheresse cutanée. Il pourra vous conseiller des produits émollients destinés à améliorer l’hydratation de votre peau. Si nécessaire, il pourra vous prescrire un traitement local à base de dermocorticoïdes pour diminuer l’irritation et l’inflammation associées à la sécheresse cutanée.


Comment prévenir la sécheresse de la peau ?

Des mesures simples permettent de soulager la plupart des problèmes de peau sèche.

  • Choisissez votre savon. Utilisez des savons ou des gels douche surgras qui contiennent des substances graissantes. Demandez conseil à votre pharmacien.
  • Ne savonnez que l’essentiel. Toutes les parties de votre corps ne sont pas forcément sales ou malodorantes. Si vous avez la peau sèche, limitez le savonnage complet : deux fois par semaine suffisent. Les autres jours, savonnez-vous le visage et le cou, les pieds, les aisselles, les parties génitales et les fesses. Contentez-vous de rincer le reste à l’eau.
  • Préférez les douches aux bains. Les bains éliminent en partie la couche protectrice de la peau. En été, si vous prenez plus d’une douche par jour, savonnez-vous une seule fois dans la journée.
  • Évitez l’eau trop chaude. Pour vous doucher, préférez l’eau tiède, moins agressive.
  • Éliminez le sel et le chlore. Après un bain en mer ou en piscine, rincez-vous systématiquement. Le sel et le chlore accentuent les phénomènes de dessèchement de la peau et des cheveux.
  • Portez des gants lorsque vous faites la vaisselle ou le ménage, afin d’éviter que vos mains soient au contact des produits ménagers agressifs. Les meilleurs gants sont en plastique à l’extérieur et garnis d’une couche de coton à l’intérieur. Les produits ne passent pas la barrière du plastique et le coton absorbe la sueur.
  • Humidifiez l’air que vous respirez. Des récipients remplis d’eau disposés dans chaque pièce évitent que l’atmosphère soit trop desséchée par le chauffage ou la climatisation. Des humidificateurs électriques sont disponibles dans certaines grandes surfaces.
  • Buvez au moins un litre et demi d’eau par jour.
  • Évitez le soleil. Préservez-vous au maximum de ses rayons, notamment aux heures les plus dangereuses (entre 10 et 16 heures). Appliquez régulièrement une crème protectrice. Des lotions à la fois solaires et hydratantes sont disponibles et peuvent être utilisées systématiquement après la toilette en été.
  • Enrichissez votre alimentation en acides gras essentiels. Mangez des poissons gras (harengs, sardines, saumon, etc.) et utilisez des huiles végétales riches en acides gras oméga-3 (colza, noix, par exemple).
  • Cessez de fumer.

Comment protéger vos ongles ?

Massez régulièrement la base de vos ongles avec une crème grasse pour les mains afin de stimuler la repousse. Si vos ongles sont cassants, trempez-les dans l’eau tiède pendant 10 minutes puis hydratez-les avec une crème à base de glycérine. Il existe en pharmacies et magasins de cosmétiques, des crèmes et vernis à base de phospholipides ou de céramides : ces substances comblent les micro-crevasses qui rendent les ongles cassants.


Quelles plantes pour soulager la peau sèche ?

phytothérapie

Certaines plantes ayant des vertus émollientes (qui relâchent et apaisent) ou hydratantes peuvent être appliquées pour soulager les irritations et les démangeaisons des peaux sèches. Elles se présentent sous forme de bains, d’huiles ou de crèmes.

Les plantes destinées à traiter les effets de la ménopause ne revendiquent pas d’effet sur la sécheresse de la peau chez les femmes ménopausées.

L’avoine pour soulager la peau sèche

Les tiges d’avoine sont traditionnellement proposées en bains émollients pour soulager les irritations et les démangeaisons. Il est conseillé de préparer une décoction (100 g de gruau, de feuilles ou de tiges dans un litre d’eau pendant vingt minutes), de la filtrer et de la mélanger à l’eau d’un bain. On peut également mettre 60 g de farine d’avoine directement dans le bain.

Les autres plantes pour soulager la peau sèche

Le souci des jardins (ou calendula) entre dans la composition de nombreux produits cosmétiques destinés à soulager les irritations et les inflammations de la peau.

Du fait de ses propriétés hydratantes, le gel d’aloès est également proposé pour soulager les démangeaisons.

Les huiles végétales pour soulager la peau sèche

Les acides gras essentiels oméga-3 et oméga-6 sont des constituants fondamentaux des membranes cellulaires.

Enrichir son alimentation avec des huiles extraites de certaines plantes telles que la bourrache (Borrago officinalis), l’onagre (Œnothera biennis) ou les pépins de raisins, particulièrement riches en acides gras oméga-6, est réputé jouer un rôle bénéfique dans le traitement des peaux sèches. Cependant, en 2012, les autorités sanitaires européennes ont interdit aux compléments alimentaires contenant de l'acide gamma-linolénique (GLA, oméga-6) de prétendre maintenir la souplesse, l’hydratation ou le bon état de la peau, ou soulager ses irritations, faute de preuves convaincantes de son efficacité.

Existe-t-il des risques à soulager la peau sèche par les plantes ?

Une peau très sèche peut être le signe d’une maladie de peau ou d’un autre problème de santé. Il est nécessaire de prendre un avis médical si le problème persiste.


Comment traiter la sécheresse de la peau ?

Le traitement de la peau sèche repose sur une meilleure hydratation de la peau. Des pommades émollientes peuvent être prescrites par votre médecin. De plus, de nombreuses crèmes fluides et lotions hydratantes sont disponibles en grandes surfaces ou en pharmacies. Idéalement, il faudrait hydrater sa peau au moins une fois par jour, après le bain ou la douche, en particulier sur les cuisses, les jambes et la taille (qui est souvent plus serrée dans les vêtements que le reste du corps). Les produits hydratants sont plus efficaces lorsqu’ils sont appliqués sur une peau encore humide.

Légende
Médicament générique
Médicament ayant des présentations disponibles sans ordonnance
Liste non exhaustive des produits de parapharmacie mise à jour : Mardi 21 Avril 2020

Soins du corps - Hydratants


Sources et références de l'article "Sécheresse de la peau et des ongles"