Le traitement des verrues plantaires

Mis à jour : Jeudi 05 Mars 2020

Les médicaments proposés pour éliminer les verrues plantaires ?

Les verrues plantaires peuvent être traitées avec des verrucides à base d’acide salicylique, éventuellement associé à de l'acide lactique. Ces produits agissent en détruisant la kératine en excès. Il ne faut pas les mettre en contact avec la peau saine qui entoure la verrue. Ils ne doivent pas être appliqués sur les verrues des mains, du visage ou des organes génitaux. Chez les personnes souffrant de diabète et chez qui la cicatrisation est plus lente, un avis médical est nécessaire avant d'utiliser ces médicaments.

Ces traitements verrucides locaux ne doivent être utilisés que pour de courtes périodes. Une absence d'efficacité doit amener à consulter rapidement un médecin dermatologue ou un podologue.

Des traitements homéopathiques à avaler sont également proposés dans le traitement des verrues plantaires, sans que leur efficacité n’ait été formellement démontrée.

Traitements verrucides par voie orale

Légende
Médicament ayant des présentations disponibles sans ordonnance

Les produits de parapharmacie contre les verrues plantaires

Il existe également des produits de parapharmacie, notamment des kits de cryothérapie à utiliser chez soi. Il s’agit de détruire la verrue en lui appliquant un embout froid (- 50 °C) pendant 30 à 60 secondes.

Liste non exhaustive des produits de parapharmacie mise à jour : Mardi 18 Février 2020

Soins du corps - Verrues

Les remèdes de grand-mère
Les verrues constituent un des sujets favoris des remèdes de grand-mère qui recommandent, par exemple, de les frotter tous les soirs avec une tranche de pomme de terre, de l’huile de clou de girofle, de l’ail, du jus d’aloès ou du latex de figue verte.
Beaucoup de ces remèdes reposent sur un lien supposé entre le psychisme et la disparition des verrues. Les vertus de l’autosuggestion sont parfois mises en avant. Aux enfants, par exemple, on peut conseiller de faire tremper la verrue dans un verre d’eau, pendant cinq minutes tous les soirs, en affirmant que cela constitue un traitement efficace.

Actualités

Une pathologie fréquente et précoce (illustration).

L’anosmie en première ligne dans les infections à SARS-CoV-2

SARS-CoV-2 : les pistes pour recycler les masques FFP2 se dessinent (illustration).

Recyclage des masques FFP2 : Stanford publie des éléments de décision

Éviter la sédentarité en période de confinement (illustration)

Activité physique et lutte contre la sédentarité : l’Anses adapte ses recommandations au confinement