En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

Zona

Mis à jour : Mercredi 12 Avril 2017

Le zona est la manifestation d'une réactivation du virus de la varicelle, le plus souvent chez les adultes âgés de plus de 50 ans. Elle se caractérise par l'apparition de vésicules sur la peau, parfois éprouvante. Habituellement bénigne, cette infection localisée peut-être invalidante par ses complications, en particulier des douleurs qui peuvent persister après l'éruption. Les traitements du zona visent à soulager la douleur et à éviter que celle-ci devienne chronique.

Qu'appelle-t-on zona ?

zona

Le zona est une infection virale aiguë qui peut toucher toutes les personnes ayant eu la varicelle. Elle est due à la réactivation du virus de la varicelle (VZV, virus de la varicelle-zona), jusque-là dormant dans les ganglions nerveux situés le long de la colonne vertébrale.

Habituellement bénin, le zona peut avoir des formes graves lorsqu’il survient chez des personnes immunodéprimées. Des complications peuvent survenir lorsqu’il touche les yeux ou les oreilles.

Le zona est-il une maladie fréquente ?

En France, environ 90 % des personnes hébergent le virus de la varicelle dans un ganglion nerveux. La réactivation de ce virus, cause du zona, est observée chez environ 20 % de ces personnes, le plus souvent après 50 ans ou lorsque le système immunitaire est affaibli.

Dans la très grande majorité des cas, les personnes touchées par le zona ne connaîtront qu’un épisode au cours de leur vie, mais dans 1 % des cas, un ou plusieurs autres épisodes peuvent survenir.

Attention, risque de transmission de la varicelle !
Le liquide clair présent dans les vésicules du zona contient du virus de la varicelle-zona. Après avoir nettoyé ces vésicules, mieux vaut se laver les mains pour éviter de contaminer une personne qui n'aurait jamais eu la varicelle. Ces précautions sont particulièrement importantes lorsqu'on côtoie une femme enceinte, un nouveau-né ou une personne dont le système immunitaire est diminué par une maladie ou un traitement. Les personnes ont déjà eu la varicelle ne courent aucun risque.

Actualités

La prise récente d'opiacés par les personnes âgées est associée à une augmentation du risque de chute et de mortalité toutes causes (illustration).

Opiacés chez les personnes âgées : le surrisque de chute est-il significatif ? Quel impact sur la mortalité

Les douleurs éprouvées par de nombreuses femmes pendant des rapports sexuels peuvent d'être d'origine physique et/ou psychologique (illustration).

Douleurs pendant les rapports sexuels (dyspareunies) : diagnostic et prise en charge

La prescription prophylactique d'IPP augmente le risque de pneumonie et de diarrhée à clostridies en soins intensifs

IPP en prévention des saignements digestifs chez les patients hospitalisés : examen de leur utilité