En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. ×

Les bénéfices de l'arrêt du tabac

Mis à jour : Vendredi 19 Mai 2017

Les bénéfices de l'arrêt du tabac sont rapides et nombreux.

Quels bénéfices lorsqu'on arrête de fumer ?

Lorsqu'on arrête de fumer, de nombreux changements positifs se font sentir, plus ou moins rapidement (adapté d'un document de l'INPES).

Les bénéfices de l'arrêt du tabac
Temps après la dernière cigarette Bénéfice observé
20 minutes La pression sanguine et les battements cardiaques redeviennent normaux.
8 heures Les cellules du corps sont normalement oxygénées.
24 heures Le risque de crise cardiaque diminue déjà ! Les poumons commencent à se débarrasser du mucus et des résidus de fumée. Le corps ne contient plus de nicotine.
48 heures Le goût et l'odorat s'améliorent.
72 heures Respirer devient plus facile. Les bronches sont plus ouvertes et la personne se sent plus en forme.
Entre 2 et 10 semaines La toux et la fatigue diminuent. La personne retrouve son souffle et marche plus facilement.
Entre 1 et 9 mois Les bronches retrouvent toutes leurs fonctions et la personne se sent moins essoufflée après un effort.
1 an Le risque de crise cardiaque a diminué de moitié. Le risque d'accident vasculaire cérébral ("attaque", AVC) est le même que celui d'un non-fumeur.
5 ans Le risque de cancer du poumon a diminué presque de moitié.
Entre 10 et 15 ans L'espérance de vie est redevenue identique à celle d'une personne qui n'a jamais fumé.

Actualités

Répartition départementale des cas signalés en 2017 (source : InVS).

Rougeole : 4 fois plus de cas qu'au premier quadrimestre 2016. Vers une vaccination ROR obligatoire ?

Le séquençage génétique de l’ADN fœtal peut être effectué à partir d’une simple prise de sang de la future mère (illustration).

Grossesse : la HAS recommande d’intégrer les tests ADN dans le dépistage de la trisomie 21

La SFAP publie des fiches repères pour aider à la mise en oeuvre, à la demande du patient et dans certaines conditions, d'une sédation profonde et continue en fin de vie (illustration).

Droit à une sédation profonde et continue en fin de vie : la SFAP publie 3 fiches repères