La phytothérapie dans le traitement de la dépression

Mis à jour : Mardi 17 Décembre 2019

Certaines plantes sont prescrites pour soulager les épisodes de dépression légère à modérée. Attention, elles ne suffisent pas à traiter une dépression sévère ou prolongée. Un avis médical est donc nécessaire avant de les utiliser.

phytothérapie

Quelles plantes pour traiter une dépression légère ?

Le millepertuis pour traiter une dépression légère

Le millepertuis est une plante médicinale qui a fait l’objet de nombreux essais cliniques ces dernières années, dont certains ont confirmé l’efficacité en cas d’états dépressifs transitoires, légers à modérés. On utilise les sommités fleuries de couleur jaune contenant des substances aux effets antidépresseurs pour fabriquer des produits à teneur standardisée.

En France, plusieurs médicaments à base de millepertuis ont reçu une autorisation de mise sur le marché (AMM) dans le traitement de ce type de dépression. Le millepertuis est également disponible sous la forme de compléments alimentaires. Dans les deux cas, médicament ou complément alimentaire, les produits à base de millepertuis sont disponibles sans ordonnance et ne sont pas remboursés par l’Assurance maladie.

Les autres plantes pour traiter une dépression légère

La rhodiole (ou orpin rose, Rhodiola rosea), qui fait partie des plantes aux propriétés « adaptogènes », a fait l’objet d’études aux résultats intéressants restant à confirmer, pour le traitement de la dépression légère à modérée.

L’actée à grappes noires (ou cimicifuga) pourrait avoir une action proche des médicaments antidépresseurs les plus récents (inhibition de la recapture de la sérotonine). Des études doivent confirmer cette hypothèse.

Existe-t-il des risques à traiter une dépression légère avec des plantes ?

Le millepertuis interagit avec de nombreux médicaments, comme les contraceptifs oraux, les anticoagulants, les immunodépresseurs ou les antihistaminiques, en diminuant leur efficacité ou, au contraire, en augmentant leurs effets. Il est donc vivement conseillé de consulter son médecin ou son pharmacien avant de prendre un traitement à base de millepertuis. Le millepertuis ayant un effet photosensibilisateur (il augmente la sensibilité de la peau aux rayons du soleil), les personnes ayant un teint clair doivent se protéger durant le traitement.

La rhodiole peut provoquer de la nervosité chez certaines personnes.

Si aucune amélioration ne se fait sentir après six semaines de traitement, une consultation médicale s’impose.

Actualités

Une étude chinoise de l’hôpital Renmin (illustration).

Premiers résultats cliniques positifs pour l’hydroxychloroquine dans la COVID-19 modérée

La population générale n'est pas non plus indemne de troubles psychologiques

COVID-19 et maladies psychiatriques : les CMP restent ouverts

Dans l'attente des prochaines données françaises (illustration).

COVID-19 : quel risque pour les nourrissons ?