En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

Soulager la déprime passagère

Mis à jour : Lundi 09 Mai 2016

Peut-on soigner soi-même un coup de cafard passager ?

Les conseils de bons sens sont souvent efficaces pour retrouver du tonus et un meilleur moral : adopter une alimentation équilibrée, pratiquer une activité sportive, penser à soi, se faire plaisir, voir des amis, sortir pour se changer les idées ou prendre quelques jours de vacances.

De plus, en France, plusieurs médicaments contenant du millepertuis ont obtenu une autorisation de mise sur le marché comme traitement à court terme des manifestations dépressives légères et transitoires. L’usage de ces médicaments ne doit pas excéder quelques semaines. Bien qu’ils ne contiennent qu’un extrait de plantes, ils peuvent provoquer des effets indésirables et interagir avec d’autres médicaments.

Il ne faut jamais prendre de médicaments psychotropes (antidépresseurs, anxiolytiques ou somnifères) sans avis médical. Ne partagez jamais la prescription d’un ami !

Liste des médicaments mise à jour : Mardi 20 Juin 2017

Antidépresseurs : millepertuis

Légende
Médicament ayant des présentations disponibles sans ordonnance
Conduite à tenir en cas de déprime passagère
  alt Si la personne est hantée par la mort ou le suicide.
  alt Si l'état dépressif dure plus de deux semaines.
  alt Si les symptômes de dépression s'aggravent.
  alt Si elle a eu des antécédents de tentative de suicide.
  alt Si elle manifeste un sentiment d'autodépréciation.
  alt Si la personne ne sait plus s'en sortir sans aide.
  alt Si le besoin d'écoute et de conseil avisé se fait ressentir.
  alt S'il est impossible de communiquer avec la personne car elle se coupe du monde.
  alt Si la personne a des problèmes relationnels avec son entourage.
  alt Si la personne connaît une perte de plaisir dans des activités habituellement agréables
  alt Si elle ressent un manque d'énergie, une fatigabilité
  alt Si elle a des difficultés de concentration.
  alt Si elle a une perte d'appétit, ou au contraire une augmentation significative de ce dernier.
  alt Si elle a eu une perte, ou une prise de poids récente.
  alt Si elle a des troubles du sommeil.
  alt Si ses absences au travail se répètent.
  alt Si la personne rechigne à envisager tout projet.
  alt Si le sentiment dépressif est récent et probablement lié à un événement relativement mineur.
Légende
alt Consultez un médecin dans la journée.
alt Consultez un médecin dans les jours qui viennent.
alt Il est possible de s’automédiquer.

Existe-t-il des antidépresseurs naturels ?

Rien ne peut remplacer un médicament antidépresseur pour soigner une dépression. Dans la phase initiale du traitement, la souffrance dépressive est telle que toutes les choses habituellement agréables ne peuvent être ressenties. En revanche, lors de la phase d’amélioration, de meilleures conditions et une bonne hygiène de vie peuvent favoriser la réussite du traitement. Les personnes qui font régulièrement du sport, par exemple, répondent parfois mieux et plus rapidement aux antidépresseurs que celles qui n’ont pas d’activité physique.

Il faut se méfier de l’alcool, dont l’effet euphorisant est trompeur. Les premiers effets de l’ivresse passés, l’alcool peut aggraver l’état dépressif, et sa consommation est tout à fait déconseillée pendant un traitement antidépresseur.

Un traitement spécifique pour la dépression hivernale

La dépression hivernale est une forme de dépression particulière qui apparaît en automne ou en hiver et disparaît au printemps. Elle est due au déficit de soleil et de lumière naturelle. En Europe, 2 % des adultes souffrent de dépression hivernale, en particulier dans les pays du Nord ; les femmes sont quatre fois plus concernées que les hommes.

Le traitement consiste à exposer le visage du patient à une lumière spéciale, intense et blanche, pendant environ trente minutes par jour : c’est la luminothérapie . Un examen des yeux est nécessaire avant toute prescription. Dès les premiers jours, l’horloge biologique se règle à nouveau et l’état s’améliore. Les troubles s’estompent en quelques semaines. La luminothérapie se pratique surtout en milieu hospitalier, dans des services spécialisés. Des cures à domicile sont également possibles, mais les lampes anti-déprime, vendues en pharmacie, sont chères et d’efficacité mal établie. Attention ! Une consultation médicale est indispensable avant l’utilisation d’une telle lampe.

bonjour docteur

Luminothérapie : quand la lumière soigne

Actualités

L'isolement est un des facteurs de risque de dépression chez les personnes âgées (illustration).

Dépression chez les personnes âgées : quel diagnostic ? Quelle prise en charge ?

Levée de l’interdiction de soins funéraires pour les personnes infectées par le VIH/Sida ou une hépatite

Les cas de gonorrhée multirésistante aux antibiotiques de référence augmentent à travers le monde

Augmentation rapide des cas de gonorrhées multirésistantes aux antibiotiques couramment utilisés