Fatigue

Mis à jour : Mercredi 01 Avril 2020

Une fatigue ressentie en dehors de tout effort peut être le signe d’un mode de vie perturbé. Mais elle peut également être le signe révélateur d’une maladie. Même si des médicaments peuvent aider à passer le cap, l’amélioration du niveau d’énergie passe généralement par une remise en cause des habitudes.

Qu’appelle-t-on fatigue ?

fatigue

En médecine, on distingue la fatigue normale, dont on connait la cause et qui disparaît avec le repos, de la fatigue pathologique qui est un symptôme ou une maladie à part entière. Dans le cas d’une fatigue chronique anormale, on se sent fatigué au réveil et on éprouve de la peine à sortir du lit, même en ayant bien dormi. De plus, une activité habituellement facile à accomplir se transforme soudain en corvée. Ceci est parfois le signe d’une maladie sous-jacente dont il ne faut pas retarder le diagnostic.

Il est possible d’évaluer objectivement votre fatigue en vous aidant d’un questionnaire validé, l’échelle de fatigue de Pichot. Attribuez à chacune des 8 propositions ci-dessous un chiffre de 0 à 4 (0 = pas du tout ; 1 = un peu ; 2 = moyennement ; 3 = beaucoup ; 4 = extrêmement). Additionnez les 8 chiffres : si vous obtenez un total supérieur à 22, vous souffrez objectivement de fatigue inhabituelle.

  • Je manque d’énergie.
  • La moindre activité me demande un effort.
  • Je ressens une faiblesse dans certaines parties du corps.
  • J’ai les bras ou les jambes lourdes.
  • Je me sens fatigué sans raison.
  • J’ai envie de m’allonger pour me reposer.
  • J’ai du mal à me concentrer.
  • Je me sens fatigué, lourd et raide.

Quelles sont les complications éventuelles de la fatigue ?

Une fatigue généralisée est parfois le signe d’une maladie sous-jacente dont il ne faut pas retarder le diagnostic. Il s’agit donc de prendre au sérieux et de traiter à temps un état d’asthénie prolongé.

Dans certains cas, la fatigue peut conduire à l’épuisement.

Qu’est-ce que le syndrome de fatigue chronique ?
Le syndrome de fatigue chronique est une affection dont les causes restent mystérieuses. Il est probable qu’il ne s’agisse pas d’une maladie unique mais d’un ensemble de troubles de santé se traduisant par des symptômes similaires : fatigue importante et durable, accompagnée de douleurs des articulations et des muscles. Ces symptômes douloureux la différencient des autres formes de fatigue chronique (définie comme une fatigue qui dure plus de six mois).Le syndrome de fatigue chronique touche surtout les femmes jeunes (moins de 40 ans). Il survient parfois après une maladie virale (par exemple la mononucléose) ou un choc psychologique. Il n’existe pas de traitement spécifique de ce syndrome.

Actualités

La pathologie neurologique au cours de la COVID-19 de mieux en mieux connue (illustration).

Atteintes neurologiques liées au SARS-CoV-2 : fréquentes et variées

Quand le matériel médical est fait maison (illustration).

Biais MacGyver et effet IKEA : vous connaissez ?

Foyer d'encéphalite à tiques d'origine alimentaire : une situation exceptionnelle en France (illustration).

Quand l’encéphalite à tiques devient TIAC !