En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

Les compléments alimentaires contre la fatigue

Mis à jour : Lundi 12 Décembre 2016

Quels compléments alimentaires contre la fatigue ?

compléments alimentaires

Les compléments alimentaires proposés contre la fatigue sont essentiellement des substances excitantes ou adaptogènes.

La caféine contre la fatigue

Les effets excitants de la caféine ne sont plus à démontrer et justifient son utilisation contre la fatigue bien qu’elle n’en traite pas les causes. Néanmoins, depuis 2016, l’EFSA (l’Agence européenne de sécurité des aliments) interdit aux compléments alimentaires contenant moins de 75 mg de caféine par portion de prétendre « aider à augmenter la vigilance ».

La vitamine C (acide ascorbique) contre la fatigue

En 2012, les autorités sanitaires européennes ont reconnu aux compléments alimentaires contenant de la vitamine C le droit de prétendre contribuer à la réduction de la fatigue, si et seulement si ces produits contiennent au moins 12 mg de vitamine C (acide ascorbique) pour 100 g, 100 ml ou par emballage si le produit ne contient qu’une portion. Néanmoins, ces produits ne peuvent pas prétendre être nécessaires au maintien de la vitalité.

Les fruits de l’acérola contiennent plus de 4 % de leur poids en vitamine C et ceux de l’églantier, le cynorrhodon, 7 %. Ces plantes sont souvent utilisées comme sources de vitamine C dans les compléments alimentaires.

Le fer contre la fatigue

L’insuffisance d’apport en fer peut provoquer une anémie dont les symptômes sont notamment la fatigue et la diminution des performances intellectuelles. En 2012, les autorités sanitaires européennes ont reconnu aux compléments alimentaires contenant du fer le droit de prétendre contribuer à la réduction de la fatigue.

Toutefois, les compléments en fer doivent être réservés aux personnes dont la carence a été clairement identifiée par un médecin et pour lesquelles ce type de complément a été prescrit.

Liste non exhaustive des produits de parapharmacie mise à jour : Jeudi 19 Octobre 2017

Compléments alimentaires - Toniques généraux

Compléments alimentaires - Toniques juniors

Existe-t-il des risques avec les compléments alimentaires contre la fatigue ?

La caféine provoque de nombreux effets indésirables : nervosité, agitation, anxiété, insomnie, irritation de l’estomac, par exemple. Elle est déconseillée aux personnes souffrant de maladie cardiaque, d’anxiété, d’ulcères gastriques ou d’hypertension artérielle.

Les personnes sujettes aux calculs urinaires et celles qui souffrent de maladies où l’on observe une accumulation de fer dans l’organisme doivent s’abstenir de prendre des doses élevées de vitamine C. Une prise excessive de vitamine C entraîne en outre des diarrhées.

La prise de compléments de fer doit être faite sous contrôle médical. Les compléments de fer peuvent, d’autre part, aggraver un ulcère gastroduodénal, ainsi que les symptômes de la maladie de Crohn et de la rectocolite hémorragique. Enfin, le fer diminue l’absorption de certains médicaments tels que les antibiotiques de la famille des cyclines et des quinolones, le traitement de l’ostéoporose ou les hormones thyroïdiennes.

Les personnes souffrant d’hypertension artérielle doivent s’abstenir de prendre du ginseng. Celles qui souffrent de diabète, de maladies cardiaques ont intérêt à consulter leur médecin avant d’ingérer cette plante.

Nervosité, insomnie, irritabilité, diarrhée, hypertension artérielle et palpitations sont les principaux effets indésirables dus à une consommation excessive de ginseng. De plus, les personnes qui prennent des traitements anticoagulants ou qui vont subir une intervention chirurgicale doivent s'abstenir de consommer ce type de plante.

Actualités

Après un diagnostic initial erroné de diabète de type 2, Theresa May, Premier Ministre britannique, a été diagnostiquée à l'âge de 58 ans d'un diabète de type 1 (illustration : Photographie de Steve Parsons / PA, 2013, The Guardian).

Diagnostic d'un diabète après 30 ans : il faudrait toujours envisager la possibilité d'un type 1

Le jeûne et les régimes restrictifs ne sont pas recommandés pour prévenir ou guérir le cancer (illustration).

Cancer : le jeûne et les régimes restrictifs non recommandés faute de démonstration de leur utilité

Les corticoïdes inhalés sont le traitement de fond de référence de l'asthme modéré de l'enfant (illustration).

Asthme de l'enfant : impact de la prise de corticoïdes, inhalés ou non, sur le risque de fractures