En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

Qu'est-ce que bien dormir ?

Mis à jour : Lundi 08 Septembre 2014
Image sponsoring article

Bien dormir est une notion qui varie selon les individus. En effet, nous ne sommes pas égaux devant le nombre d’heures de sommeil dont notre organisme a besoin pour récupérer, ni devant la qualité de nos nuits. Mais avoir le sentiment de bien dormir est essentiel pour une bonne qualité de vie.

Combien de temps doit-on dormir ?

La durée de sommeil nécessaire pour récupérer varie d’une personne à l’autre : elle est déterminée par les gènes, au même titre que la couleur des yeux ou des cheveux.

Un adulte dort en moyenne sept à dix heures par nuit. Chacun peut évaluer le nombre d’heures de sommeil dont il a besoin pour être en forme. Pour certains, cinq heures suffisent, alors que d’autres se sentent fatigués s’ils n’ont pas dormi dix heures. Plus que la quantité, c’est la qualité du sommeil qui importe. Il existe des petits dormeurs satisfaits et des gros dormeurs insatisfaits.

La qualité du sommeil ainsi que les horaires d’endormissement et de réveil évoluent aussi avec le temps : une personne âgée a tendance à s’endormir et à se réveiller plus tôt, avec des réveils plus fréquents au cours de la nuit.

Est-il normal de mal dormir de temps en temps ?

Nous sommes tous sujets à des insomnies passagères, qui peuvent durer quelques jours. Un bon sommeil est souvent lié au respect d’un rituel. Si un événement inhabituel tel qu’un changement de lieu, un bruit ambiant différent, un voyage avec décalage horaire intervient, notre sommeil est modifié. Des préoccupations transitoires comme un passage d’examen, un rendez-vous professionnel important, un stress ou une joie intense nous empêchent aussi de nous endormir tranquillement, ou provoquent des réveils en pleine nuit. En général, après plusieurs mauvaises nuits, le besoin de dormir reprend le dessus et le rythme normal de sommeil se rétablit pour permettre à l’organisme de récupérer.

Quels sont les signes qui doivent amener à consulter ?

Le sommeil est fondamental pour notre équilibre, et le manque de sommeil peut avoir des répercussions très négatives sur la qualité de vie ainsi que sur la santé physique et psychique. Il ne faut donc pas hésiter à consulter si l’insomnie se produit régulièrement (plus de trois fois par semaine et depuis plus de trois semaines), lorsque l’on se réveille fatigué tous les matins ou lorsque l’on est somnolent dans la journée. De même, si l’on constate un changement durable dans le rythme ou les habitudes de sommeil, il est souhaitable d’en parler à son médecin.

Conduite à tenir en cas de troubles du sommeil
  alt Si une insomnie régulière s'installe (plus de trois fois par semaine et depuis plus de trois semaines).
  alt Si la personne se réveille fatiguée tous les matins, ou reste somnolente dans la journée.
  alt Si elle constate un changement durable dans son rythme ou ses habitudes de sommeil.
  alt Si ces troubles sont apparus depuis qu'elle prend un nouveau médicament.
  alt Si les troubles du sommeil deviennent de moins en moins supportables.
  alt Si ces troubles semblent liés à des problèmes psychiques et que la personne éprouve le besoin d'en parler à quelqu'un.
  alt Si l'automédication n'apporte pas d'amélioration au bout de quelques jours.
  alt Si le trouble du sommeil est connu, régulier et que la personne a déjà consulté à ce sujet.
Légende
alt Consultez un médecin dans les jours qui viennent.
alt Il est possible de s’automédiquer.

Actualités

Hommage à Jean-Philippe, notre ami et notre collègue, qui nous a quittés bien trop tôt.

Poussière d’étoiles...

Les pharmaciens d'officine pourront proposer la vaccination contre la grippe à partir de la saison grippale 2019/2020, sous réserve de respecter les obligations réglementaires (illustration).

Vaccination contre la grippe par les pharmaciens : les dispositions réglementaires publiées au Journal...

Le calendrier vaccinal fixe les vaccinations applicables aux personnes résidant en France en fonction de leur âge et de leur profil de risque (illustration).

Nouvelle édition du calendrier vaccinal : quels changements pour 2019 ?