En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

Comment aider une personne qui souffre de TOC ?

Mis à jour : Lundi 21 Février 2011

Comment soutenir une personne qui a des TOC ?

Les proches doivent se montrer compréhensifs, faire preuve de tolérance et de soutien. La colère et le ressentiment ne font qu’aggraver les troubles obsessionnels compulsifs. Il ne faut pas se moquer des comportements du malade, même s’ils semblent complètement ridicules. Il est inutile et néfaste de l’empêcher d’accomplir ses rituels. Mieux vaut l’inciter à se faire soigner et le soutenir dans sa thérapie comportementale et son traitement médicamenteux.

La vie quotidienne avec une personne atteinte de trouble obsessionnel compulsif est parfois très difficile. Il n’est pas interdit d’en avoir assez et de l’exprimer. Cette réaction peut faire prendre conscience à la personne souffrant de TOC qu’elle a vraiment besoin d’être traitée.

Actualités

Steve McQueen, atteint d'un mésothéliome pleural incurable, a reçu quelques mois avant son décès de grandes quantités de laétrile (substance extraite des amandes des noyaux d'abricot), sans succès (photo : Steve McQueen et Neile Adams en 1960)

Les amandes de noyaux d’abricots ne sont pas anti-cancer et peuvent être toxiques

De nouvelles recommandations de traitement contre l'infection sexuellement transmissible à Mycoplasma genitalium (illustration).

Infection à Mycoplasma genitalium : nouvelles recommandations face à une antibiorésistance croissante

La prise récente d'opiacés par les personnes âgées est associée à une augmentation du risque de chute et de mortalité toutes causes (illustration).

Opiacés chez les personnes âgées : le surrisque de chute est-il significatif ? Quel impact sur la mortalité