En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

Comment aider une personne qui souffre de TOC ?

Mis à jour : Lundi 17 Décembre 2018

Comment soutenir une personne qui a des TOC ?

Les proches doivent se montrer compréhensifs, faire preuve de tolérance et de soutien. La colère et le ressentiment ne font qu’aggraver les troubles obsessionnels compulsifs. Il ne faut pas se moquer des comportements du malade, même s’ils semblent complètement ridicules. Il est inutile et néfaste de l’empêcher d’accomplir ses rituels. Mieux vaut l’inciter à se faire soigner et le soutenir dans sa thérapie comportementale et son traitement médicamenteux.

La vie quotidienne avec une personne atteinte de trouble obsessionnel compulsif est parfois très difficile. Il n’est pas interdit d’en avoir assez et de l’exprimer. Cette réaction peut faire prendre conscience à la personne souffrant de TOC qu’elle a vraiment besoin d’être traitée.

Il existe une association de personnes souffrant de troubles obsessionnels et compulsifs, l'AFTOC, qui propose information et soutien aux personnes et aux familles touchées par ce trouble anxieux.

Actualités

Le calendrier vaccinal fixe les vaccinations applicables aux personnes résidant en France en fonction de leur âge et de leur profil de risque (illustration).

Nouvelle édition du calendrier vaccinal : quels changements pour 2019 ?

Les parents concernés par ce rappel doivent prendre contact avec leur pédiatre ou leur médecin pour se voir conseiller un lait de remplacement.

Rappel des produits de nutrition infantile MODILAC et PICOT AR : suspicion d'une contamination par salmonelle

Repérage de vésicules cutanées évocatrices d'un zona (illustration).

Zona : synthèse des bonnes pratiques sur les connaissances, la prévention et la prise en charge