En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

Les causes et la prévention de l’adénome de la prostate

Mis à jour : Vendredi 10 Novembre 2017
Image sponsoring article

Quelles sont les causes de l’hypertrophie de la prostate ?

Des modifications de la production d’hormones mâles, liées à l'âge, pourraient être à l’origine de l'hypertrophie bénigne de la prostate, mais cette hypothèse n'a pas encore été confirmée.

Certains médicaments sont susceptibles d’aggraver ces troubles et peuvent même déclencher une rétention d’urine : n’oubliez pas de signaler à votre médecin ou à votre pharmacien les problèmes urinaires que vous rencontrez.

Peut-on prévenir l’hypertrophie de la prostate#160;?

Il n’est guère possible d’empêcher l’adénome de la prostate de survenir. Néanmoins, vous pouvez essayer de prévenir l'inconfort et les complications qu'il provoque.

  • Libérez votre prostate. Si vous aviez une activité sexuelle importante et régulière, continuez à garder le rythme. Une étude australienne a montré que la masturbation quotidienne limitait le développement de l'hypertrophie bénigne de la prostate.
  • Urinez quand vous en avez envie. Se retenir longtemps d'uriner peut irriter la vessie.
  • Après 19 heures, buvez modérément pour éviter de devoir vous lever la nuit.
  • Evitez certains aliments. Les plats épicés et salés, l’alcool, les boissons riches en caféine (café, thé, colas) et le chocolat aggravent les symptômes de l'HBP.
  • En cas de rhume, évitez de prendre des médicaments contenant un décongestionnant (comme la pseudoéphédrine). Ces substances rendent l'émission d'urine plus difficile.
  • Faites de l’exercice. Un bon tonus musculaire permet de mieux contrôler son envie d'uriner. Evitez les sports qui bousculent la vessie (VTT, équitation, tennis, volley-ball, etc.).

Actualités

Taux de consultations pour syndrome grippal pour 100 000 habitants en 2015-2016, 2016-2017 et 2017-2018 (provisoire).

Épidémie de grippe : ralentissement de la décrue, premiers enseignements français et européens

Agnès Buzyn au micro de France Inter le 14 février 2018 (capture d'écran).

Rougeole : la DGS et Agnès Buzyn appellent les Français non vaccinés "à faire un rattrapage"

Onze vaccinations seront exigibles pour l'entrée ou le maintien en collectivité à partir du 1er juin 2018 pour tout enfant né à partir du 1er janvier 2018 (illustration).

Calendrier des vaccinations et recommandations vaccinales 2018 : obligations et nouveautés