En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

Infection urinaire (cystite)

Mis à jour : Lundi 25 Septembre 2017

Les femmes sont les principales victimes des cystites, ces inflammations de la vessie le plus souvent dues à une infection bactérienne. Les cystites, qui provoquent de fréquentes envies d’aller aux toilettes et des douleurs en urinant, comptent parmi les infections urinaires les plus courantes.

Quels sont les symptômes des infections urinaires ?

femme

Le besoin constant d’éliminer de très faibles quantités d’urine est l’un des symptômes majeurs de la cystite. La miction (l’action d’uriner) s’accompagne souvent de sensations douloureuses de brûlure. L’urine peut être trouble, voire contenir un peu de sang, et sentir mauvais. La cystite peut parfois s’accompagner d’une fièvre légère (moins de 38 °C) et d’un sentiment de malaise. L’apparition de fièvre doit inciter à la vigilance.

Quelles sont les complications éventuelles des cystites ?

Dans la plupart des cas, les cystites n’entraînent pas de complications. Toutefois, en l’absence de traitement, l’infection peut remonter le long de l’uretère (le canal qui relie les reins à la vessie) et atteindre le rein : c’est la pyélonéphrite.

Qu’appelle-t-on cystite interstitielle ?
La cystite interstitielle est une inflammation chronique de la vessie relativement rare. D’origine inconnue, elle ne doit pas être confondue avec la cystite bactérienne. Cette maladie touche surtout les femmes jeunes (de 30 à 40 ans). Elle se traduit par des douleurs intenses du bas-ventre et le besoin fréquent d’uriner, de jour comme de nuit. La cystite interstitielle est à l’origine de véritables handicaps, les personnes atteintes n’osant plus s’éloigner des toilettes.

Actualités

Nourrisson équipé d'une canule nasale Optiflow Junior permettant de délivrer une oxygénothérapie à haut débit (© Fischer & Paykel Healthcare).

Bronchiolites sévères du nourrisson : l’oxygénothérapie à haut débit d’emblée limite l'escalade thérapeutique

En cas de situation à risque (zone épidémique en particulier), les bébés âgés de 6 à 12 mois peuvent être vaccinés contre la rougeole en utilisant le ROR (illustration).

Vaccin contre la rougeole avant l’âge de 1 an : la HAS préconise d'utiliser le ROR à la place de ROUVAX

La HAS publie une fiche méthodologique pour la création d'outils de décision médicale partagée (illustration).

Outils d'aide à la décision médicale partagée : rappels et préconisations de la Haute Autorité de Santé