Les tests de dépistage des cystites

Mis à jour : Jeudi 23 Janvier 2020

Des bandelettes urinaires pour dépister une cystite

En cas de doute (brûlure ou douleur en urinant...), l’utilisation d’une bandelette urinaire réactive est très utile pour dépister une infection urinaire. Elle est fréquemment pratiquée en cabinet médical. Elle permet de diagnostiquer une cystite par la mise en évidence dans les urines de leucocytes (globules blancs) et/ou de nitrites. Il n’y a pas de nitrites dans les urines sauf lorsque certains germes (comme les Escherichia coli) sont présents dans les urines et transforment les nitrates alimentaires en nitrites. En cas de résultat douteux avec une bandelette urinaire (leucocytes + et nitrites - ou leucocytes - et nitrites +), le médecin prescrit une analyse d’urines (ECBU) pour rechercher le germe.

Le résultat de la bandelette peut être faussé si les urines qui n’ont pas séjourné suffisamment longtemps dans la vessie : il faut réaliser le prélèvement avec les premières urines du matin. A l’inverse, la prise de médicaments, un apport alimentaire important en nitrites, en vitamine C ou fortement coloré (betterave rouge) ou des traces d’antiseptiques peuvent engendrer des résultats faussement positifs.

La qualité des résultats obtenus avec ces bandelettes dépend également du respect des conditions de conservation et d’utilisation. Les bandelettes sont souvent sensibles à la chaleur, à l’humidité et à la lumière : elles doivent être conservées dans le flacon d’origine, dans un endroit sec, à une température comprise entre 15 et 30 °C.

Comment utiliser les bandelettes urinaires ?

    Pour avoir un résultat fiable avec les bandelettes urinaires, le prélèvement des urines doit se faire avec rigueur, en veillant à :
  • se laver les mains au savon avant le prélèvement ;
  • prévoir un récipient sec et propre, rincé à l'eau claire, ou un gobelet en plastique (éviter l’utilisation d’antiseptique qui pourrait fausser le résultat) ;
  • recueillir le deuxième jet d’urine, comme pour un ECBU en laboratoire ;
  • effectuer le test le plus rapidement après le recueil des urines.

Le mode d'emploi de la bandelette doit également être respecté. Ne pas verser l’urine sur la bandelette, mais plonger la bandelette dans l’urine en humectant toutes les zones réactives, puis la retirer immédiatement. Pour la lecture, la bandelette doit être tenue horizontalement en respectant les temps de lecture indiqués (par exemple : 2 minutes pour la zone des leucocytes).

Actualités

Écorces de quinquina : Cinchona officinalis (illustration @H. Zell sur Wikimedia).

Chloroquine… une histoire… d’avenir ?

Seulement deux cas rapportés à Hong Kong

COVID-19 et animaux domestiques : que dire à ses patients ?

Ne pas interrompre les traitements immunomodulateurs à titre préventif (illustration).

COVID-19 et maladies inflammatoires chroniques de l’intestin, pas de panique