Les causes et la prévention de l'insuffisance rénale chronique

Mis à jour : Jeudi 26 Mars 2020

Quelles sont les causes de l'insuffisance rénale chronique ?

L’insuffisance rénale chronique est toujours la conséquence d’une maladie qui détériore progressivement le fonctionnement des reins.

En France, les deux causes principales de l’insuffisance rénale chronique sont le diabète de type 1 comme le diabète de type 2 et l’hypertension artérielle. Ces deux maladies endommagent les petits vaisseaux sanguins qui amènent le sang vers les cellules du rein chargées de l’élimination de l’eau et des déchets du métabolisme. Privées d’oxygène, ces cellules meurent et leur nombre diminue progressivement, ce qui réduit la capacité de filtration globale des reins.

D’autres maladies agissent de manière similaire à perturbant la microcirculation sanguine dans les reins : les maladies auto-immunes (par exemple, le lupus, la polyarthrite rhumatoïde, la maladie de Crohn, la maladie de Berger, le purpura rhumatoïde, etc.), ou l’excès de cholestérol sanguin. L’obésité et le tabagisme augmentent également le risque de souffrir d’insuffisance rénale chronique.

D’autres maladies peuvent être à l’origine d’insuffisance rénale chronique : la maladie polykystique des reins (une maladie héréditaire) ou les infections urinaires hautes (pyélonéphrites) à répétition, par exemple. Enfin, dans certains cas, l’insuffisance rénale chronique peut être liée à la prise au long court de médicaments toxiques pour les reins, par exemple certaines chimiothérapies anticancéreuses, certains antibiotiques, certains médicaments contre l’hypertension artérielle, ainsi que le lithium (dans le traitement des troubles bipolaires).

Peut-on prévenir l'insuffisance rénale chronique ?

Les personnes qui souffrent de maladies qui augmentent le risque de développer une insuffisance rénale chronique doivent être régulièrement suivies pour dépister un début d’insuffisance rénale. Ce suivi médical rapproché et le respect des traitements prescrits sont la base de la prévention de l’insuffisance rénale chronique.

Pour les personnes qui ne souffrent de ces maladies prédisposantes, il n’existe pas de mesures de prévention. Néanmoins, en cas d’infection urinaire, il est préférable de consulter et de la traiter rapidement pour éviter l’effet négatif des infections urinaires à répétition sur la santé des reins.

Lors des visites de la médecine du travail, l’examen d’urine sert à dépister à la fois le diabète et l’insuffisance rénale (présence de protéines dans les urines).

Actualités

VIDAL vous souhaite un très bel été !

Très bel été à tous !

Vigilance et accompagnement, des éléments-clés en médecine gériatrique (illustration).

Patients âgés, COVID-19 et fortes chaleurs : des mesures spécifiques

Une étude menée par l'armée suisse montre que les mesures barrières semblent prévenir l'apparition de symptômes en cas d'infection (illustration).

COVID-19 : les mesures barrières préviennent-elles l’apparition de symptômes en cas d’infection ?