La prévention de la maladie d'Alzheimer

Mis à jour : Lundi 09 Décembre 2019

Chez les personnes âgées, la crainte de développer une maladie d’Alzheimer est souvent présente et mène à la recherche de mesures de prévention. Malheureusement, aucune preuve n’existe quant à l’existence de mesures efficaces pour prévenir cette maladie. Néanmoins, certaines activités pourraient contribuer à retarder l’apparition de la maladie d’Alzheimer.

Améliorer sa réserve cognitive pour retarder les symptômes

Il est prouvé que la maladie d’Alzheimer progresse plus lentement chez les personnes qui ont un niveau d’instruction plus élevé et chez celles qui maintiennent une activité intellectuelle tout au long de leur vie (y compris par les jeux de type mots croisés ou bridge, la lecture, la mémorisation de chansons ou de poèmes, etc.). Cet effet protecteur est probablement lié au fait que ces personnes parviennent à mieux compenser les difficultés intellectuelles provoquées par la maladie.

L'activité intellectuelle contribuerait à maintenir de nombreuses connexions entre les neurones, créant ainsi une « réserve cognitive » dans laquelle les patients peuvent puiser lorsque les premiers signes de la maladie d'Alzheimer se font sentir.

La lutte contre les maladies cardiovasculaires pour prévenir Alzheimer

Toutes les mesures qui contribuent à prévenir les maladies cardiovasculaires semblent également exercer un effet protecteur contre la maladie d’Alzheimer : alimentation équilibrée, peu grasse et riche en fruits, légumes et poisson ; activité physique régulière ; arrêt du tabac.

Actualités

Écorces de quinquina : Cinchona officinalis (illustration @H. Zell sur Wikimedia).

Chloroquine… une histoire… d’avenir ?

Seulement deux cas rapportés à Hong Kong

COVID-19 et animaux domestiques : que dire à ses patients ?

Ne pas interrompre les traitements immunomodulateurs à titre préventif (illustration).

COVID-19 et maladies inflammatoires chroniques de l’intestin, pas de panique