En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

Les symptômes de la maladie d'Alzheimer

Mis à jour : Mardi 08 Octobre 2019

Quels sont les symptômes de la maladie d'Alzheimer ?

La maladie d’Alzheimer est traditionnellement décrite comme affectant huit domaines de l’activité dite « cognitive », c’est-à-dire se rapportant aux facultés intellectuelles et à la connaissance :

  • la mémoire,
  • le langage,
  • l’attention,
  • l’orientation dans l’espace et dans le temps,
  • la capacité à analyser son environnement,
  • la capacité à construire un raisonnement,
  • la résolution de problèmes,
  • la capacité de fonctionner au quotidien.

La maladie d’Alzheimer s’exprime différemment selon les personnes. Chaque malade présente des symptômes qui lui sont propres : certains signes peuvent apparaître fortement dès le début de la maladie, ou à l’inverse, rester très discrets même au bout de plusieurs années.

Les troubles de la mémoire dans la maladie d'Alzheimer

La maladie d’Alzheimer débute en général par des troubles de la mémoire. La personne a des difficultés à retenir de nouvelles informations : noms de nouvelles personnes, noms de lieux, activités récentes, etc. Ces troubles sont remarqués soit par le patient lui-même, soit par son entourage.

Attention, ce type de « trou de mémoire » apparaît également chez toute personne de plus de 50 ans sans que cela soit le signe d’une maladie d’Alzheimer ! Ces troubles bénins peuvent également s’observer dans d’autres situations : chez les personnes déprimées, anxieuses ou surmenées, ou chez celles qui ont pris certains types de médicaments (en particulier des somnifères ou des tranquillisants de la famille des benzodiazépines).

Chez une personne qui présente un début de maladie d’Alzheimer symptomatique, ces problèmes de mémoire sont plus fréquents, plus handicapants et vont au-delà de la simple difficulté à retenir un nom ou à se souvenir où l’on a garé sa voiture. Lors de maladie d’Alzheimer, la personne peut présenter des difficultés à retrouver son chemin dans un quartier familier ou à retrouver le nom d’un objet de la vie de tous les jours. Lorsque la maladie est à un stade avancé, la personne souffre de la perte de ses souvenirs, ceux de l’âge adulte comme ceux de l’enfance.

Les différents types de mémoire
Il existe plusieurs types de mémoire :
  • la mémoire dite « de travail » ou « à court terme » : nous gardons en mémoire un petit nombre d’informations différentes et récentes pour une utilisation immédiate (par exemple un numéro de téléphone, l’endroit où nous avons rangé nos clés, là où se trouve notre portefeuille, etc.). Ce type de mémoire est celui qui est affecté par les trous de mémoire bénins liés à l’âge (après 50 ans) et par les premiers symptômes de la maladie d’Alzheimer (le plus souvent après 65 ans).
  • la mémoire dite « à long terme » : ce sont les informations que nous avons mémorisées, tout au long de notre vie. Elle se décompose en mémoire « épisodique » qui correspond aux événements, et en mémoire « sémantique » qui correspond aux connaissances apprises.
  • la mémoire dite « procédurale » : ce sont les gestes que nous avons acquis et qui sont devenus des actions quasi-automatiques (par exemple faire du vélo, lacer ses chaussures, etc.). C’est une mémoire très solide qui subsiste longtemps même chez les personnes qui souffrent de maladie d’Alzheimer.

Les troubles du langage (aphasie) dans la maladie d'Alzheimer

Lorsqu’elle est atteinte d’aphasie, la personne cherche ses mots, son vocabulaire devient moins riche, ses phrases deviennent incohérentes et elle a tendance à utiliser un mot pour un autre. Elle peut également avoir des difficultés pour écrire ou pour comprendre une conversation. La personne malade tend alors à s’isoler et à rester silencieuse.

Les troubles des gestes (apraxie) dans la maladie d'Alzheimer

Lors d’apraxie, la personne devient incapable de réaliser certains gestes, ce qui va conduire à une perte de son autonomie. Elle a oublié comment lacer ses chaussures ou comment accomplir un geste un peu technique (coudre, se raser, par exemple). Petit à petit, elle devient dépendante des autres pour cuisiner, rester propre, tenir sa maison, etc.

La diminution des capacités de reconnaissance (agnosie) dans la maladie d'Alzheimer

L’agnosie se traduit par des difficultés à reconnaître les objets ou les visages. Par ailleurs, le patient ne perçoit pas ses troubles de la mémoire ou de l’orientation, et peut donc trouver injustifiées les mesures qui sont prises pour le protéger.

Les difficultés d'orientation dans la maladie d'Alzheimer

Ces problèmes d’orientation peuvent concerner le temps (année ou saison, mois ou jour de la semaine, jour ou nuit, etc.) ou l’espace (nouveaux lieux, puis lieux familiers). Ce type de problème est à l’origine des « fugues » assez fréquentes chez les personnes atteintes de maladie d’Alzheimer.

Les troubles de la pensée ou du jugement dans la maladie d'Alzheimer

La personne atteinte de ce type de troubles connaît des difficultés d’organisation, de planification, de compréhension des notions abstraites, etc. Elle a du mal à avoir une opinion ou à prendre des décisions raisonnées.

Les troubles du comportement dans la maladie d'Alzheimer

Lors de maladie d’Alzheimer à un stade avancé, le patient suit ses impulsions sans forcément suivre un raisonnement logique. Parfois, la personne développe une personnalité agressive ou violente qui n’est pas à l’image de celui ou celle qu’elle a été toute sa vie. Ces changements de comportement et de personnalité sont souvent parmi les premiers symptômes remarqués par l’entourage. Ils ne sont pas spécifiques de la maladie d’Alzheimer et peuvent être observés dans d’autres troubles (par exemple, la dépression, les lésions des vaisseaux sanguins du cerveau ou la maladie de Parkinson).

Lorsqu’une personne souffrant d’Alzheimer développe des troubles du comportement de manière soudaine (ou si la maladie s’aggrave brutalement), cela est souvent le signe soit d’un changement dans l’environnement du patient (changement de la personne aidante, isolement, déménagement, mauvaise relation avec l’entourage, etc.), soit de l’apparition d’une autre maladie (par exemple, une infection, un problème cardiaque, une fracture, etc.).

Les symptômes peu spécifiques de la maladie d'Alzheimer

D’autres symptômes peuvent évoquer la maladie d’Alzheimer chez une personne âgée, sans pour autant être caractéristiques de cette maladie : par exemple, une apathie de plus en plus intense, de la fatigue chronique, un besoin soudainement accru d’aide dans les gestes de la vie quotidienne, un état dépressif, des chutes répétées, un amaigrissement, etc.

Actualités

La vaccination contre la grippe par les pharmaciens pourra débuter en officine dès la campagne antigrippale 2019-2020 (illustration).

Vaccination contre la grippe et téléconsultation à l'officine : quelle rémunération pour les pharmaciens

Hommage à Jean-Philippe, notre ami et notre collègue, qui nous a quittés bien trop tôt.

Poussière d’étoiles...

Les pharmaciens d'officine pourront proposer la vaccination contre la grippe à partir de la saison grippale 2019/2020, sous réserve de respecter les obligations réglementaires (illustration).

Vaccination contre la grippe par les pharmaciens : les dispositions réglementaires publiées au Journal...