En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

Le traitement de la maladie d'Alzheimer

Mis à jour : Mardi 08 Octobre 2019

Comment soigne-t-on la maladie d'Alzheimer ?

La prise en charge médicale de la maladie d’Alzheimer a pour objectif de ralentir son évolution et d’améliorer la qualité de vie des patients en maintenant leur dignité, leur autonomie et leurs liens sociaux. Elle s’adresse aussi bien aux patients qu’aux personnes considérées comme des « aidants » (conjoint, enfants, etc.). Ceux-ci doivent être informés de l’évolution de la maladie et bénéficier d’un soutien régulier.

La prise en charge médicale de la maladie d’Alzheimer fait appel à une équipe pluridisciplinaire : par exemple, prise en charge des troubles du langage par un orthophoniste, prise en charge des troubles de la marche et de l’équilibre par un kinésithérapeute ou un psychomotricien, exercices de rééducation destinés à préserver l’autonomie par un ergothérapeute, activité physique adaptée par un éducateur sportif, etc.

Comment se fait le suivi de la maladie d'Alzheimer ?

Après le diagnostic de maladie d’Alzheimer, le patient est revu par le médecin spécialiste six mois plus tard, puis tous les ans.

Un suivi dit « rapproché » est effectué tous les trois mois par le médecin généraliste : poids, état nutritionnel, autres maladies éventuelles, tolérance et prise des divers traitements, etc.

Enfin, un suivi dit « standardisé » est également préconisé tous les six mois, coordonné par le médecin traitant : il fait appel à plusieurs professionnels de santé et comprend une évaluation médicale du patient, notamment par le MMSE, mais également une évaluation médicale des aidants et une évaluation sociale (protection juridique, aides matérielles nécessaires, etc.).

Les axes du traitement de la maladie d'Alzheimer

Les traitements médicamenteux, d’efficacité relative, ne sont plus inclus dans les recommandations publiées par la Haute autorité de santé (HAS) en mai 2018. Leur éventuelle prescription doit être décidée par un médecin spécialiste et réévaluée régulièrement.

Pour en savoir plus dans les Actualités : Alzheimer et maladies apparentées : parution du guide parcours de soins de la HAS, 05/2018.

Actualités

La vaccination contre la grippe par les pharmaciens pourra débuter en officine dès la campagne antigrippale 2019-2020 (illustration).

Vaccination contre la grippe et téléconsultation à l'officine : quelle rémunération pour les pharmaciens

Hommage à Jean-Philippe, notre ami et notre collègue, qui nous a quittés bien trop tôt.

Poussière d’étoiles...

Les pharmaciens d'officine pourront proposer la vaccination contre la grippe à partir de la saison grippale 2019/2020, sous réserve de respecter les obligations réglementaires (illustration).

Vaccination contre la grippe par les pharmaciens : les dispositions réglementaires publiées au Journal...