En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

Tremblement essentiel

Mis à jour : Jeudi 18 Novembre 2010

Le tremblement essentiel est une maladie neurologique fréquente qui se traduit par des tremblements incontrôlables lors des mouvements ou du maintien actif d'une posture. Mal connue du grand public, cette maladie invalidante peut provoquer un handicap social et une stigmatisation des personnes touchées.

Le tremblement essentiel est-il une maladie fréquente ?

femme tremblements

On estime que 300.000 Français souffrent de tremblement essentiel, ce qui en fait la cause de tremblement la plus fréquente. Si la grande majorité de ces personnes ont plus de 55 ans, environ 16.000 personnes de moins de 40 ans en souffrent. Dans cette population, le tremblement est légalement considéré comme une maladie dite « rare ».

Le tremblement essentiel est de sévérité variable. On estime qu’environ 10 % des personnes touchées par cette maladie souffrent de formes suffisamment sévères pour constituer un handicap à la vie quotidienne.

Quels sont les symptômes du tremblement essentiel ?

Les tremblements provoqués par cette maladie se déclenchent lorsque la personne effectue un mouvement (tremblement d’action) ou lorsqu’elle maintient une posture qui n’est pas une posture de repos (tremblement postural). Le tremblement essentiel peut affecter les mains, les mâchoires, le menton, la tête, plus rarement le tronc. Il touche rarement les jambes. Lorsque le tremblement essentiel affecte les cordes vocales, la voix devient chevrotante.

Le tremblement essentiel touche les côtés droit et gauche du corps, mais pas forcément avec la même sévérité.

Les symptômes du tremblement essentiel peuvent apparaître chez les enfants et les adolescents (forme rare). Dans ce cas, ces symptômes se stabilisent à l’âge adulte et recommencent à lentement s’aggraver au-delà de 50 ans. Dans la vaste majorité des cas, le tremblement essentiel apparaît progressivement après l’âge de 55 ans et continue à lentement progresser tout au long de la vieillesse.

Quelles sont les complications du tremblement essentiel ?

Le tremblement essentiel n’est pas une maladie grave (il ne provoque ni décès ni paralysie) mais, pour ceux qui en sont touchés, il représente un handicap.

Ce handicap est physique chez 25 % des patients (la maladie oblige la personne à changer de travail ou la rend inapte au travail ou à une vie autonome). Chez les autres patients, le handicap est plutôt social. En effet, dans l'esprit des personnes mal informées, les tremblements évoquent d'autres maladies : alcoolisme, maladie psychiatrique, maladie de Parkinson, etc. Les personnes souffrant de tremblement essentiel doivent alors expliquer, se justifier et leur qualité de vie s'en ressent.

Actualités

Le dixième Prix Paroles de Patients récompense "Le Perroquet", une œuvre bouleversante et magnifique

La dispensation d'antibiotiques à l'unité diminue le volume vendu et semble améliorer l'observance

Expérimentation de la dispensation à l’unité des antibiotiques : résultats d'une étude de l'Inserm

Représentation en 3D de virus de la grippe (illustration).

Vaccination contre la grippe 2017-2018 : en pratique