Le diagnostic du tremblement essentiel

Mis à jour : Jeudi 22 Novembre 2018

Comment diagnostique-t-on le tremblement essentiel ?

Il n’existe pas de test spécifique pour diagnostiquer le tremblement essentiel. Pour établir son diagnostic, le neurologue demande à son patient d’effectuer certains tests :

  • des tests destinés à mettre en évidence les tremblements d’action (écrire, dessiner une spirale, se servir un verre d’eau, etc.) ;
  • des tests destinés à mettre en évidence les tremblements posturaux (par exemple, placer ses index face à face à hauteur de la poitrine).

Le neurologue doit éliminer d’autres causes de tremblements :

  • la maladie de Parkinson (où les tremblements sont présents au repos) ;
  • les maladies de la thyroïde ;
  • l’alcoolisme ;
  • l’excès de caféine ;
  • les effets indésirables de médicaments, etc.

Dans le tremblement essentiel, le tremblement est le seul symptôme présent.

Actualités

Une allergie à bien confirmer (illustration).

L’allergie à la pénicilline : plus de peur que de mal ?

Le Ministère des Solidarités et de la Santé a annoncé qu’il permettra la dispensation en ville du midazolam injectable

Accompagnement de la fin de vie au domicile : le midazolam injectable dispensé en ville d’ici juin 2020

Cancer bronchique : du dépistage aux signes cliniques d'alerte (illustration).

Cancer du poumon : premiers symptômes et dépistage par scanner à faible dose