Vertiges

Mis à jour : Lundi 13 Janvier 2020

La sensation de vertige est un motif fréquent de consultation médicale. Les causes de cette sensation de « tête qui tourne » sont nombreuses et variées. Un diagnostic précis doit être posé, le plus souvent à l’aide d’examens complémentaires. Le traitement des vertiges dépend du diagnostic posé. Dans la vaste majorité des cas, il s’agit de troubles sans gravité.

Quels sont les symptômes des vertiges ?

Lors de vertige, la personne a l’impression que tout tourne autour d’elle et qu’elle perd l’équilibre, comme après avoir tourné rapidement sur elle-même. Mais elle n’a pas le sentiment d’être sur le point de perdre connaissance. Ces symptômes peuvent durer quelques minutes à quelques heures, ou être durables. Ils peuvent s’accompagner de nausées et de vomissements, voire, dans certains cas, d’une perte de l’audition. Des troubles de la vue peuvent également se manifester.

homme

Il est important de faire la distinction entre vertige et malaise. Dans le cas d’un malaise (également appelé syncope ou lipothymie), la personne a également le sentiment d’être sur le point de perdre connaissance, ce qui n’est jamais le cas lors d’un épisode de vertige « vrai ». Parfois, elle perd effectivement conscience, ce qui n’est pas le cas des vertiges dits « vrais ».

Quelles sont les complications des vertiges ?

Dans certains cas, le vertige est invalidant et générateur d’anxiété. Il peut être responsable, s'il récidive, d'un handicap socioprofessionnel (difficultés de déplacement, arrêt de la conduite automobile, etc.) et d'une dégradation de la qualité de vie. Il peut révéler des maladies graves nécessitant un traitement spécifique.

Les vertiges chez l’enfant
Chez les enfants, les vertiges sont rares et justifient toujours une consultation d’urgence. Ils peuvent être dus à une intoxication (par exemple par des médicaments), à un vertige paroxystique bénin ou à des migraines (chez les adolescents). Chez le petit enfant (moins de 18 mois), il existe un trouble particulier, le torticolis paroxystique, qui peut déclencher des vertiges.

Actualités

La pathologie neurologique au cours de la COVID-19 de mieux en mieux connue (illustration).

Atteintes neurologiques liées au SARS-CoV-2 : fréquentes et variées

Quand le matériel médical est fait maison (illustration).

Biais MacGyver et effet IKEA : vous connaissez ?

Foyer d'encéphalite à tiques d'origine alimentaire : une situation exceptionnelle en France (illustration).

Quand l’encéphalite à tiques devient TIAC !