En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

La maladie de Ménière

Mis à jour : Lundi 24 Juin 2013

Qu’appelle-t-on maladie de Ménière ?

La maladie de Ménière se caractérise par des crises de vertige accompagnées d’une perte progressive de l’audition dans une seule oreille, ainsi que des acouphènes (bourdonnements dans l’oreille atteinte). Les vertiges se déclarent soudainement et sont accompagnés de nausées et de vomissements. Ces crises durent quelques heures. La personne ressent une pression dans l’oreille atteinte et a du mal à entendre du côté concerné. Au cours du temps, les crises se répètent et la perte d’audition s’aggrave progressivement.

La cause de la maladie de Ménière est un déséquilibre de la pression des liquides contenus dans l’oreille interne, pour des raisons qui restent mal connues.

Le traitement de la maladie de Ménière repose sur des mesures destinées à réduire la pression de ces liquides : médicaments diurétiques, réduction de la consommation de sel de cuisine (sodium) et suppression des aliments contenant de la caféine (café, thé, chocolat, sodas). Eventuellement, des mesures chirurgicales sont prises pour réduire la pression dans l’oreille interne (shunt endolymphatique) ou pour supprimer le rôle de l’oreille interne touchée dans le maintien de l’équilibre : ablation du labyrinthe, section du nerf vestibulaire, ou injection d’une substance sclérosante dans le labyrinthe. Ces mesures n’ont pas d’impact sur le maintien de l’équilibre : l’oreille intacte et le cerveau compensent la perte de l’oreille interne traitée. Lors des crises, des médicaments destinés à soulager les symptômes de vertige (médicaments anti-vertigineux) peuvent également être prescrits.

Dans la majorité des cas, la diminution progressive de l’audition persiste au niveau de l’oreille atteinte.

Qu’appelle-t-on vertige itératif ?
Le vertige itératif (ou « vertige ménièriforme ») ressemble fortement à la maladie de Ménière, sans la diminution progressive de l’audition. Il est habituellement soulagé par les médicaments de la crise de vertige.

Actualités

Steve McQueen, atteint d'un mésothéliome pleural incurable, a reçu quelques mois avant son décès de grandes quantités de laétrile (substance extraite des amandes des noyaux d'abricot), sans succès (photo : Steve McQueen et Neile Adams en 1960)

Les amandes de noyaux d’abricots ne sont pas anti-cancer et peuvent être toxiques

De nouvelles recommandations de traitement contre l'infection sexuellement transmissible à Mycoplasma genitalium (illustration).

Infection à Mycoplasma genitalium : nouvelles recommandations face à une antibiorésistance croissante

La prise récente d'opiacés par les personnes âgées est associée à une augmentation du risque de chute et de mortalité toutes causes (illustration).

Opiacés chez les personnes âgées : le surrisque de chute est-il significatif ? Quel impact sur la mortalité