Comment se protéger de la grippe H1N1 ?

Mis à jour : Mercredi 02 Février 2011

Comment attrape-t-on la grippe H1N1 ?

La grippe H1N1 s’attrape comme les autres formes de grippe. Les personnes malades ou en voie de développer la maladie toussent et éternuent, ce qui répand des gouttelettes contenant du virus autour d’elles. On estime actuellement que les personnes contaminées par le virus H1N1 sont contagieuses du jour précédant l’apparition des symptômes jusqu’au huitième jour suivant la chute de la fièvre.

Les personnes saines se contaminent soit en respirant ces particules microscopiques (si elles sont à proximité des personnes malades dans un environnement clos), soit en touchant une surface contaminée puis leurs yeux, leur bouche ou l'intérieur de leur nez (ce qui semble un mode de transmission courant). Sur une surface contaminée, le virus de la grippe reste actif pendant quelques heures au plus (en général, deux heures environ).

Pour cette raison, la prévention de la grippe repose essentiellement sur le lavage fréquent des mains (en évitant de se toucher les yeux, la bouche ou le nez lorsqu’on n’a pas les mains propres).

Prévention de la grippe H1N1

    Les mesures de prévention de la grippe saisonnière s’appliquent à la prévention de la grippe H1N1 :
  • éviter les contacts avec les personnes malades, fiévreuses ou qui toussent ;
  • se laver fréquemment et soigneusement les mains avec de l’eau et du savon (pendant au moins 15 à 20 secondes) ; les désinfectants « sans rinçage » à base d’alcool (solutions hydroalcooliques) vendus en pharmacies semblent également efficaces.
  • maintenir un bon état général en dormant suffisamment, en mangeant équilibré et en pratiquant une activité physique.
    Si l’un de vos proches a la grippe :
  • installez cette personne dans une pièce séparée ou, à défaut, à distance (plus d’un mètre) des autres personnes ;
  • faites-lui porter un masque sur sa bouche et son nez lorsque vous vous occupez de cette personne (disponibles en pharmacies) ;
  • lavez soigneusement vos mains à l’eau et au savon après les soins apportés à la personne malade ;
  • essayez de maintenir une circulation d’air dans la pièce où se trouve la personne malade ;
  • lavez régulièrement le sol et les surfaces dans la pièce où se trouve la personne malade.

Actualités

Des patients qui ne semblent pas plus à risque d'infection par le SARS-CoV-2 que la population générale (illustration).

COVID-19 : le paradoxe de l’asthme

Diabète de type 2 et COVID-19 : l'équilibre glycémique est la base de la prise en charge (illustration).

Diabète et infections, une influence réciproque

Les microthromboses s'associent à l'endothélite (illustration).

L’endothélite : clé de l’atteinte multiviscérale du SARS-CoV-2 ?