En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

Grippe

Mis à jour : Vendredi 15 Décembre 2017

Il convient de distinguer un « refroidissement » banal provoquant éventuellement un « état grippal » de la vraie grippe, nettement plus agressive et plus grave. Il n’existe pas de traitement pour se débarrasser des virus responsables de la grippe, mais la vaccination, recommandée chez les sujets âgés et fragiles, permet de limiter le risque de contracter la maladie.

La grippe saisonnière est-elle une maladie fréquente ?

La grippe saisonnière touche chaque année en France entre 3 et 8 % de la population, ce qui correspond en moyenne à 2 à 7 millions de personnes chaque hiver. L’épidémie survient en France entre les mois de novembre et d’avril, débute le plus souvent à la fin de l’année. 30 à 50 % des cas concernent des enfants de moins de 15 ans. Ils jouent un rôle important dans la propagation du virus. Les personnes âgées plus de 65 ans représentent 5 à 10 % des cas, mais c’est la population la plus touchée par les complications graves.

Quels sont les symptômes de la grippe saisonnière ?

femme grippée

Un refroidissement commence le plus souvent avec un sentiment de malaise, de la fatigue et des petits frissons. Puis apparaissent des maux de gorge, une toux ou un rhume, éventuellement des courbatures ou des maux de tête. Parfois, ces symptômes s’accompagnent de fièvre et nécessitent de garder le lit quelques jours.
Lors d’une vraie grippe, les mêmes symptômes se manifestent d’une manière plus intense, et la guérison est plus lente. La personne se sent beaucoup plus fatiguée, la fièvre est nettement plus forte et les courbatures très marquées.

Quelles sont les complications éventuelles de la grippe ?

La grippe guérit dans la plupart des cas sans complication en l’espace de huit à dix jours. La fatigue et l’altération de l’état général peuvent parfois favoriser une surinfection bactérienne, une sinusite ou une pneumonie. Une grippe sévère peut représenter une maladie très sérieuse, notamment chez les enfants de moins de 1 an, les personnes âgées, les personnes obèses, les personnes atteintes de maladies chroniques cardiaques, respiratoires, rénales, hépatiques, métaboliques (comme le diabète) ou chez celles dont les défenses immunitaires sont affaiblies. La grippe est à l’origine de 2000 à 7000 décès par an.

En cas de grippe chez la femme enceinte, le virus peut passer la barrière placentaire. Il expose à un risque d’avortement, de prématurité ou même de malformations du fœtus lorsque la grippe survient au cours du premier trimestre de la grossesse.

Actualités

La prise récente d'opiacés par les personnes âgées est associée à une augmentation du risque de chute et de mortalité toutes causes (illustration).

Opiacés chez les personnes âgées : le surrisque de chute est-il significatif ? Quel impact sur la mortalité

Les douleurs éprouvées par de nombreuses femmes pendant des rapports sexuels peuvent d'être d'origine physique et/ou psychologique (illustration).

Douleurs pendant les rapports sexuels (dyspareunies) : diagnostic et prise en charge

La prescription prophylactique d'IPP augmente le risque de pneumonie et de diarrhée à clostridies en soins intensifs

IPP en prévention des saignements digestifs chez les patients hospitalisés : examen de leur utilité