En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

Comment réagir en cas de grippe ?

Mis à jour : Vendredi 15 Décembre 2017
Image sponsoring article

Que faire en cas de refroidissement ou de grippe ?

  • En cas de refroidissement ou de grippe, il est habituellement recommandé de se reposer et de se réhydrater en absorbant des boissons chaudes et sucrées.
  • La prise d’un médicament contre la fièvre soulagera également les courbatures et les éventuels maux de tête.
  • En cas de toux sèche gênante, il est possible de prendre pendant quelques jours un médicament antitussif.
  • Il est également nécessaire de prendre des mesures pour limiter la propagation du virus (éviter le contact avec les personnes fragiles, se couvrir le nez et la bouche lors de la toux et des éternuements, se laver les mains régulièrement, se moucher dans des mouchoirs jetables).
Conduite à tenir en cas de grippe
Si les signes du refroidissement ou de la grippe s'accompagnent d'une forte fièvre, ou d'une raideur de la nuque, ou de vomissements, ou d'une diminution de la force musculaire, ou d'une sensation de malaise, de troubles de la marche ou de l'élocution.
  Si les signes du refroidissement ou de la grippe s'accompagnent d'une fièvre qui ne descend pas en dessous de 39 ºC.
  Si les signes du refroidissement ou de la grippe ne s'atténuent pas après quelques jours d'automédication.
  Si les signes font penser à un refroidissement et si la personne n'est ni âgée, ni affaiblie.
Légende
Si 15 ou 112 est indiqué, appelez immédiatement le service d’aide médicale d’urgence (SAMU) en composant le 15 ou le 112.
Si 15 ou 112 n'est pas indiqué, appelez votre médecin traitant immédiatement, ou rendez-vous au service d’urgence le plus proche.
Dans le doute, n’hésitez JAMAIS à appeler le 15 ou le 112.
Consultez un médecin dans la journée.
Consultez un médecin dans les jours qui viennent.
Il est possible de s’automédiquer.

Que fait le médecin en cas de grippe saisonnière ?

En période d’épidémie de grippe, la présence des symptômes suffit le plus souvent pour faire le diagnostic. La détection du virus à l’heure actuelle est rarement nécessaire. Au cours de la consultation médicale, le médecin s’assure de l’absence de complications. Il prescrit du repos et des médicaments pour combattre la fièvre et les douleurs. Dans certains cas particuliers, il peut également prescrire un traitement antiviral contre le virus de la grippe. En cas de complication bactérienne (otite, sinusite, pneumonie), le médecin peut décider d’un traitement antibiotique et d'une hospitalisation pour les personnes les plus fragiles.

Actualités

Le pic épidémique de la griippe 2017 - 2018 est probablement atteint et dépassé (source : Agence Santé Publique France).

Surveillance de l'épidémie de grippe : pic probablement dépassé, souche A/H1N1 prédominante en France

Les nourrissons de 0 à 18 mois, nés après le 1er janvier 2018, devront être à jour du nouveau calendrier vaccinal comportant 11 valences pour pouvoir entrer en collectivité (illustration).

Obligation vaccinale des nourrissons en pratique : 10 injections, 6 consultations, 14 vaccins disponibles

L'usage à visée esthétique de concentrés plaquettaires autologues (CPA) est interdit en France (illustration).

Concentrés plaquettaires autologues : l'ANSM rappelle leur interdiction en injection à visée esthétique