Comment soigne-t-on la grippe ?

Mis à jour : Lundi 13 Janvier 2020

Quels sont les traitements de la grippe saisonnière ?

Le traitement de la grippe repose essentiellement sur le traitement des symptômes et consiste à prendre des médicaments contre la fièvre : paracétamol, aspirine sauf chez l'enfant, ou ibuprofène. Il est recommandé de ne pas associer plusieurs médicaments, mais plutôt de ne prendre qu'un seul médicament pour éviter tout surdosage. Dans tous les cas, il est recommandé de se reposer, et de se réhydrater en buvant des tisanes sucrées ou des bouillons.

En cas de toux importante, des médicaments antitussifs peuvent être prescrits le cas échéant. La liste des antitussifs utilisables chez l'adulte est consultable ici.

Il existe des antiviraux spécifiques de la grippe. Ils peuvent atténuer les symptômes et réduire la durée de la maladie. Mais, ils ne sont efficaces que s'ils sont pris dans les 48 heures qui suivent l'apparition des premiers symptômes.

Liste des médicaments mise à jour : Mardi 25 Août 2020

Antiviraux : grippe

Légende
Médicament générique

Quels sont les médicaments proposés en cas de refroidissement ?

En cas d'état grippal du à un refroidissement, des médicaments associant un antihistaminique et du paracétamol peuvent être utilisés pour soulager l'écoulement nasal, le larmoiement, les maux de tête et la fièvre.

Des médicaments homéopathiques et des oligoéléments sont également traditionnellement proposés pour prévenir ou traiter les états grippaux.

Légende
Médicament générique
Médicament ayant des présentations disponibles sans ordonnance

Actualités

Les tests salivaires sont plus simples, moins désagréables, mais moins fiables (illustration).

COVID-19 : la HAS favorable aux tests salivaires, uniquement en présence de symptômes

Certaines étiologies nécessitent une prise en charge urgente et/ou spécifique (illustration).

Fièvre de l'enfant : une stratégie de prise en charge guidée par l'âge et les éventuels signes de gravité

Comme les tests RT-PCR, les tests antigéniques sont réalisés sur un prélèvement nasopharyngé réalisé avec un écouvillon (illustration).

COVID-19 : les tests rapides antigéniques autorisés pour le dépistage collectif