Les causes de la toux

Mis à jour : Lundi 19 Novembre 2018

Quelles sont les causes de la toux chez l’adulte ?

    La toux n’est pas une maladie mais un symptôme provoqué par une irritation de la gorge, de la trachée, des bronches ou, parfois, des oreilles. De nombreuses maladies peuvent déclencher une toux.
  • Une grippe  : la toux s’accompagne alors souvent de fièvre, de maux de tête ou de courbatures.
  • Une infection respiratoire : rhume, bronchite, pneumonie, coqueluche, etc.
  • L’asthme, pour lequel la toux, généralement sifflante, peut être le premier signe d’une crise qui se traduit alors par des difficultés respiratoires potentiellement graves.
  • Les bronchites chroniques : la toux qui accompagne les bronchites chroniques est très grasse et persistante. La production de glaires persiste plusieurs mois dans l’année jusqu’à devenir quasi-permanente.
  • Une allergie respiratoire.
  • Des problèmes cardiaques (en particulier chez les personnes âgées).
  • Lorsqu’un corps étranger est inhalé, il provoque également des accès répétés de toux.
  • Le froid ou des substances irritantes pour les voies respiratoires (fumée, poussière, par exemple) sont aussi à l’origine de toux.
  • La nervosité, une timidité excessive ou un tic nerveux.
  • Certains médicaments (par exemple contre l’hypertension artérielle) peuvent être à l’origine de toux chronique.

Comment prévenir la toux ?

La prévention de la toux passe par la prévention de sa cause. On peut néanmoins insister sur le fait que certaines affections des voies respiratoires associées à une toux sont dues à l’usage du tabac. Prenez les mesures nécessaires pour arrêter de fumer ou, mieux encore, ne commencez jamais la cigarette !

Actualités

Dépression et burnout : un danger pour les médecins avec des répercussions sur les patients (illustration).

Quand les médecins dépriment, les patients trinquent aussi

Selon la HAS, le dépistage universel de l'hépatite C n'est pas pertinent en France

Hépatite C : selon la HAS, le dépistage universel n’est pas pertinent en France

En France, environ 20 000 personnes ont initié un traitement prophylactique pré-exposition au VIH (PrEP)

Prévention du VIH : depuis 2016, plus de 20 000 personnes ont initié une PrEP