En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

Comment réagir en cas de toux ?

Mis à jour : Mardi 18 Juillet 2017

Que faire en cas de toux ?

  • Si vous souffrez d’accès de toux nocturne, surélevez la tête de votre lit ou redressez votre buste avec des oreillers.
  • Humidifiez votre logement et votre lieu de travail avec un humidificateur ou un linge mouillé posé sur un radiateur.
  • En cas de toux sèche, prenez un médicament antitussif, mais ne prolongez pas ce traitement plus de quelques jours.
  • En cas de toux grasse, un médicament qui fluidifie les glaires et facilite ainsi l’expectoration des sécrétions peut éventuellement être utile.
  • Ne prenez pas de médicaments si la cause de la toux est inconnue.
  • Le miel a un effet adoucissant : une tisane préparée avec du jus de citron et de l’eau chaude à parts égales et sucrée au miel peut soulager une toux légère d’irritation.
  • Si vous êtes enceinte, ne prenez jamais de médicaments contre la toux sans demander au préalable l’avis de votre médecin. Pendant la grossesse, une toux grasse qui n’est pas invalidante ne se traite pas (sauf si elle a une origine infectieuse). Une toux sèche ne se traite que si elle entraîne un inconfort important. Le médecin choisit alors un traitement adapté au stade de la grossesse.
Conduite à tenir en cas de toux
  Si la toux s'accompagne de difficultés pour respirer ou pour avaler (15 ou 112).
  Si la toux est apparue très brutalement sans cause évidente ou dans un contexte évoquant une possible fausse route (passage d'aliments dans les voies respiratoires).
  Si la toux s'avère pénible ou empêche de dormir.
  Si la toux persiste après quelques jours d'automédication.
  Lorsqu'on observe une petite toux sèche et répétitive chez une personne âgée.
  Si les crachats contiennent du sang.
  Si la toux survient au cours d'un refroidissement et vient de débuter.
Légende
Si 15 ou 112 est indiqué, appelez immédiatement le service d’aide médicale d’urgence (SAMU) en composant le 15 ou le 112.
Si 15 ou 112 n'est pas indiqué, appelez votre médecin traitant immédiatement, ou rendez-vous au service d’urgence le plus proche.
Dans le doute, n’hésitez JAMAIS à appeler le 15 ou le 112.
Consultez un médecin dans les jours qui viennent.
Il est possible de s’automédiquer.

Que fait le médecin en cas de toux ?

Il examine le patient, inspecte sa gorge et ausculte ses poumons. Dans de rares cas, il peut être amené à demander une analyse de sang et une radiographie des poumons (s’il suspecte une pneumonie).

La toux, en particulier lorsqu’elle est grasse et bien supportée, est utile. Pour faciliter l’élimination des glaires, le médecin peut prescrire des fluidifiants bronchiques. La prescription de médicaments destinés à diminuer ou supprimer la toux (médicaments antitussifs) ne se fait que lorsque celle-ci est sèche. Leur usage n’est pas conseillé en cas de toux grasse.

Actualités

Agnès Buzyn au micro de France Inter le 14 février 2018 (capture d'écran).

Rougeole : la DGS et Agnès Buzyn appellent les Français non vaccinés "à faire un rattrapage"

Onze vaccinations seront exigibles pour l'entrée ou le maintien en collectivité à partir du 1er juin 2018 pour tout enfant né à partir du 1er janvier 2018 (illustration).

Calendrier des vaccinations et recommandations vaccinales 2018 : obligations et nouveautés

Une étude danoise semble confirmer une augmentation du risque cardiovasculaire chez les personnes souffrant de migraine

Migraine et possible augmentation du risque cardiovasculaire : résultats d'une étude de cohorte danoise