Les symptômes de la tuberculose

Mis à jour : Lundi 12 Juin 2017

Les symptômes de la tuberculose varient selon les organes infectés par le bacille tuberculeux. La tuberculose est une infection qui évolue lentement et les symptômes apparaissent petit à petit, ce qui les rend difficiles à identifier au début de la maladie.

Quels sont les signes cliniques de la tuberculose ?

Lorsqu’une personne est atteinte de tuberculose active, elle se plaint de ne pas être en forme, de souffrir de fatigue chronique, d’amaigrissement, d’accès de fièvre, de douleurs des articulations ou de sueurs nocturnes. Ces symptômes évoquent une tuberculose lorsqu’ils persistent plus de trois semaines.

Lorsque la tuberculose atteint les poumons, la personne souffre de toux persistante, d’essoufflement et, dans les formes avancées, rejette des crachats sanglants.

Existe-t-il d'autres formes de tuberculose ?

La tuberculose peut également toucher les ganglions, les os, les enveloppes des poumons, du cœur, du cerveau et de la moelle épinière, ainsi que les reins, la vessie ou le larynx. Parfois, la tuberculose est disséminée dans l’ensemble du corps (on parle alors de tuberculose « miliaire »).

Ces formes non pulmonaires de la tuberculose touchent plutôt les enfants, les personnes âgées et les personnes immunodéprimées. Elles sont observées chez environ un quart des personnes atteintes de tuberculose.

Quelles sont les complications de la tuberculose ?

Sans traitement, une tuberculose active évolue différemment selon la personne et l’efficacité de son immunité. Dans la moitié des cas, elle provoque le décès de la personne après des mois d’infection. Dans un quart des cas, elle devient chronique (elle dure plusieurs années durant lesquelles la personne est contaminante). Enfin, dans le dernier quart des cas, elle guérit spontanément.

Avec un traitement approprié et suivi suffisamment longtemps, la tuberculose guérit dans 90 % des cas.

Actualités

Une allergie à bien confirmer (illustration).

L’allergie à la pénicilline : plus de peur que de mal ?

Le Ministère des Solidarités et de la Santé a annoncé qu’il permettra la dispensation en ville du midazolam injectable

Accompagnement de la fin de vie au domicile : le midazolam injectable dispensé en ville d’ici juin 2020

Cancer bronchique : du dépistage aux signes cliniques d'alerte (illustration).

Cancer du poumon : premiers symptômes et dépistage par scanner à faible dose