En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

Thermalisme et orientations thérapeutiques

Mis à jour : 01 Juillet 2019

Chaque année, près de 600 000 patients bénéficient d’une cure thermale en France. Ce sont des personnes souffrant d’une ou, pour la plupart, de plusieurs maladies chroniques.

Pour être remboursée par l'Assurance maladie, une cure thermale doit être prescrite dans le cadre de la prise en charge d’une maladie figurant sur une liste de 12 « orientations thérapeutiques » reconnues pour le remboursement.

Au-delà de la cure, les établissements thermaux proposent également des programmes complémentaires spécifiques à certaines maladies qui ne sont pas pris en charge par l’Assurance maladie.

La crénothérapie, la médecine thermale et le thermalisme

La cure thermale est un traitement médical, utilisant les eaux de sources minérales naturelles agréées par l’Académie nationale de Médecine, et leurs produits dérivés (gaz, boues), sous différentes formes de soins, pour soigner ou soulager des maladies particulières. On parle de crénothérapie (étymologiquement : soins par les eaux de source). Ce sont ces propriétés thérapeutiques certifiées par l’Académie de médecine qui déterminent l’orientation de traitement des établissements thermaux. De plus, la qualité des eaux minérales naturelles est contrôlée régulièrement par les Agences régionales de santé (ARS). La médecine thermale est l’objet principal des activités dispensées au sein des établissements thermaux : elle recouvre les soins de crénothérapie mais également de nombreuses activités médicales et soignantes de prévention et d’éducation en santé pour la prise en charge des maladies chroniques.

Le mot « thermalisme », plus général, concerne l’ensemble des activités liées à l’exploitation et l’utilisation des eaux thermales (activités soignantes mais aussi créations d’emplois et activités économiques induites). 

Les cures thermales, une pratique très standardisée

eau cure thermaleLes curistes reçoivent, tout au long de la cure, entre 4 et 8 soins par jour, en fonction de leur maladie, pendant 18 jours consécutifs à raison de six jours de soins par semaine (hors les dimanches). Les soins effectués par des agents thermaux sont de nature très différente, qu’ils soient collectifs (piscine, bain de boue général, vaporarium, etc.) ou individuels (baignoires, étuves, etc.), localisés (cataplasmes, aérosols, etc.) ou plus étendus (bains, douches haute pression, etc.). Ils peuvent également s’accompagner de massages effectués par des masseurs-kinésithérapeutes.

Les objectifs thérapeutiques des cures thermales

Quelle que soit leur orientation thérapeutique, les cures thermales visent des objectifs similaires :

  • Amélioration des symptômes
  • Réduction de la consommation de médicaments
  • Diminution des douleurs
  • Diminution des phases de crises et prévention des complications
  • Amélioration de l’autonomie et de la qualité de vie
  • Facilitation du maintien à domicile et réduction du recours à l’hospitalisation
  • Prévention du vieillissement et accompagnement du bien-vieillir.

Les orientations thérapeutiques prises en charge par l’Assurance maladie

Pour être remboursée par l'Assurance Maladie, une cure thermale doit être motivée par une maladie qui figure sur la liste des 12 orientations thérapeutiques prises en charge par l'Assurance maladie :

  • Affections des muqueuses de la bouche et de la langue ;
  • Affections digestives et maladies métaboliques ;
  • Affections psychosomatiques ;
  • Affections urinaires et maladies métaboliques ;
  • Dermatologie ;
  • Gynécologie ;
  • Maladies cardio-artérielles ;
  • Neurologie ;
  • Phlébologie (maladie des veines) ;
  • Rhumatologie ;
  • Troubles du développement chez l'enfant ;
  • Voies respiratoires.
Les orientations thérapeutiques prises en charge par l’Assurance maladie
Domaines Exemples de pathologies prises en charge
Rhumatologie
  • Arthrose 
  • Lombalgie 
  • Tendinopathies chroniques
  • Fibromyalgie
  • Polyarthrite rhumatoïde
  • Spondyloarthrites
  • Rhumatisme psoriasique
  • Suites de traumatismes ostéo-articulaires et de chirurgie orthopédique (prothèses)
  • Troubles musculo-squelettiques (TMS)
Voies respiratoires
  • Rhinopharyngites et rhinosinusites récidivantes
  • Rhinites chroniques
  • Rhinites et rhinosinusites allergiques
  • Otites aiguës récidivantes
  • Asthme
  • Bronchites itératives et chroniques
  • Aide au sevrage tabagique
  • Suites de chirurgie des sinus
Phlébologie
  • Jambes lourdes, varices, œdèmes, ulcères liés à l’insuffisance veineuse
  • Thrombose (caillot) récente (1 mois après la phase aiguë)
  • Syndrome post-thrombotique
  • Hémorroïdes
  • Douleurs du bas ventre chez la femme
  • Maladie ou syndrome de Raynaud invalidant
  • Lymphœdèmes
Affections de l’appareil digestif et maladies métaboliques
  • Colopathies fonctionnelles ou syndrome de l’intestin irritable (SII)
  • Dyspepsie fonctionnelle prolongée (ou gastrite) 
  • Troubles du transit intestinal
  • Maladies diverticulaires
  • Hernies hiatales et reflux gastro-œsophagien
  • Maladie de Crohn ou Rectocolite hémorragique légères ou modérées
  • Calculs biliaires, problèmes de vésicule biliaire
  • Séquelles d’hépatites
  • Allergies alimentaires, intolérances alimentaires
  • Hypercholestérolémie, hypertriglycéridémies
  • Diabète de type 2
  • Goutte, excès d’acide urique, calculs vésiculaires
  • Surcharge pondérale, obésité
Maladies cardio-artérielles
  • Artérite oblitérante des membres inférieurs (AOMI ou artérite)
  • Maladie ou syndrome de Raynaud invalidant
  • Hypertension artérielle stabilisée
  • Dysfonction érectile d’origine artérielle
  • Suite de traitements chirurgicaux 
Maladies de l’appareil urinaire et maladies métaboliques
  • Calculs urinaires
  • Pyélonéphrites récidivantes ou chroniques
  • Cystites récidivantes ou chroniques
  • Prostatites récidivantes ou chroniques
  • Séquelles d’urétrites
Gynécologie
  • Affections inflammatoires chroniques dans les suites d’infection gynécologique
  • Règles irrégulières
  • Règles douloureuses
  • Syndrome prémenstruel
  • Sécheresse et atrophie des muqueuses du vagin
  • Endométriose
  • Séquelles locales d’épisiotomie
Neurologie
  • Séquelles motrices non évolutives après un AVC ou un traumatisme crânien
  • Séquelles de polyomyélite 
  • Maladie de Parkinson
  • Sclérose en plaques
  • Fibromyalgie
  • Maladies de Charcot-Marie-Tooth
  • Syndrome des jambes sans repos
  • Douleurs suite à un zona
Dermatologie
  • Dermatite atopique
  • Eczéma de contact
  • Prurit et prurigo chronique
  • Psoriasis
  • Cicatrices de brûlures
  • Suites de traitements du cancer (radiothérapie)
  • Rougeurs du visage
Affections des muqueuses de la bouche et de la langue
  • Parodontopathies
  • Inflammation de la bouche
  • Inflammation de la langue
  • Aphtes récidivants
  • Intolérances aux prothèses dentaires  fixes ou mobiles
  • Brûlures après une radiothérapie anticancéreuse
  • Bouche sèche
Affections psychosomatiques
  • Stress, état dépressif, troubles anxieux généralisés
  • Surmenage
  • Troubles du sommeil
Troubles du développement chez l’enfant
  • Énurésie
  • Séquelles douloureuses de fracture
  • Suites d’intervention orthopédique
  • Attitudes scoliotiques et troubles posturaux
  • Handicap physique
  • Maladies osseuses de croissance