En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

Les erreurs à ne pas commettre

Mis à jour : Mardi 12 Novembre 2013

Les erreurs à ne pas commettre

    Quelques recommandations sont importantes en matière d’antibiothérapie :
  • Ne jamais recourir à l’automédication, c’est-à-dire prendre un antibiotique sans avis médical. Les fonds de boîtes des traitements précédents doivent être rendus au pharmacien.
  • Ne jamais modifier une prescription médicale, sous prétexte que l’on sait mieux ce qui est bon pour soi… Mieux vaut s’informer en lisant la notice du médicament et en posant autant de questions que nécessaire au pharmacien : c’est son métier de vous aider à bien prendre vos médicaments.
  • Ne jamais prendre un antibiotique de manière irrégulière, mais bien respecter des prises à heures fixes, régulières, sans jamais oublier une prise. Respecter également les contraintes alimentaires indiquées sur la notice ou par le pharmacien, notamment relatives au moment de la prise et aux aliments interdits (boissons alcoolisées et autres).
  • Rester à l’écoute des réactions de son organisme et noter les effets indésirables que l’on ressent. La plupart d’entre eux sont bénins, mais quelques-uns peuvent être graves, comme une allergie aux antibiotiques. Il ne faut pas hésiter à en parler rapidement à son médecin !
Attention à la date de péremption !
Il n’est jamais recommandé d’utiliser des médicaments après la date de péremption figurant sur l’emballage, car les médicaments peuvent avoir perdu de leur efficacité. Dans certains cas, ils peuvent devenir nocifs. Ainsi, l'utilisation d’antibiotiques de la famille des cyclines périmés peut provoquer des lésions des reins. Prenez l’habitude de rapporter les médicaments non utilisés à votre pharmacien.

Actualités

Représentation en 3D de virus de la rage au sein d'une cellule nerveuse (illustration).

Vaccins contre la rage : rupture de stock en ville, remise à disposition normale à l'hôpital

Représentation anatomique en 3D de la glande thyroïde (illustration).

THYROFIX comprimé (lévothyroxine) : mise à disposition progressive à partir du 8 décembre 2017

L'inscription d'une spécialité au répertoire des génériques est une condition indispensable à la substitution lors de la délivrance à l'officine (illustration).

Répertoire des génériques : inscription de 12 nouveaux groupes