En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

Les effets indésirables des antibiotiques

Mis à jour : Mercredi 25 Février 2015

Comme tous médicaments, les antibiotiques comportent quelques effets indésirables, variables selon les molécules. La plupart sont bénins, mais quelques-uns peuvent être sérieux, voire graves. Certains antibiotiques, comme les pénicillines, sont très peu toxiques et donc prescrits fréquemment. D’autres antibiotiques sont toxiques pour le foie ou les reins, ce qui pose d’autant plus de problèmes que le patient est très affaibli, par une septicémie par exemple.

Les effets indésirables des antibiotiques

Les effets indésirables varient selon les familles d’antibiotiques, mais deux types d’effets indésirables sont communs : les réactions allergiques et les troubles digestifs.

Les réactions allergiques

Elles correspondent à une réaction exagérée de l’organisme contre la substance médicamenteuse qu’il identifie comme étrangère. Elles apparaissent souvent soudainement. Les réactions allergiques peuvent toucher tous les organes, notamment la peau. Elles se manifestent de différentes manières : démangeaisons, urticaire, éruption de boutons, et plus rarement, éruption bulleuse potentiellement grave (des cloques se forment, la peau se décolle…), œdème de Quincke et choc anaphylactique. La survenue d’une réaction allergique nécessite l’arrêt du traitement.

Les troubles digestifs

Les antibiotiques peuvent agir de deux façons sur le tube digestif : d’une part, certains d’entre eux ont un effet direct sur son fonctionnement, en provoquant des nausées, des vomissements ou des diarrhées (en accélérant le transit intestinal). D’autre part, tous les antibiotiques perturbent la flore intestinale, qu’ils détruisent de manière plus ou moins accentuée. L’équilibre de cette flore étant modifié, la digestion et le fonctionnement de l’intestin sont perturbés. Cela peut provoquer des maux de ventre, des diarrhées ou des ballonnements. Les troubles digestifs peuvent apparaître immédiatement ou après quelques jours de traitement.

Les candidoses
Suite à la destruction des bactéries constituant la flore de la bouche ou du vagin, un traitement antibiotique peut favoriser le développement de levures. Ces levures peuvent infecter la bouche (muguet ou candidose) ou le vagin. Le médecin peut donc, dans certains cas, associer un traitement antimycosique (contre les levures) au traitement antibiotique.

Les autres effets indésirables

Les autres effets indésirables sont variables selon les familles d'antibiotiques. Les cyclines et les quinolones sont susceptibles de provoquer des réactions de photosensibilisation. Il faut éviter de s'exposer aux rayons UV (soleil, lampe à bronzer) pendant le traitement. Les quinolones sont parfois responsables de tendinite nécessitant l'arrêt du traitement. Certains antibiotiques sont également toxiques pour les reins, le foie ou les oreilles.

Est-ce que les antibiotiques fatiguent ?
Il est habituel de ressentir une sensation de fatigue lorsque l’on prend des antibiotiques. Mais, cette fatigue n’est pas due à l’antibiotique, mais à l’infection elle-même. Il ne faut pas arrêter son traitement antibiotique sous prétexte que l’on soit fatigué. Même après la guérison, la fatigue peut persister encore quelques jours.

Actualités

La dose recommandée de XELJANZ dans la polyarthrite rhumatoïde est de 5 mg, administrée deux fois par jour (illustration).

XELJANZ (tofacitinib) : bien respecter la posologie dans la polyarthrite rhumatoïde (pharmacovigilance)

La colestyramine est indiquée dans le traitement de l'hypercholestérolémie essentielle lorsque le régime est avéré insuffisant et/ou qu'il existe des facteurs de risque associés (illustration).

QUESTRAN (colestyramine) : rupture de stock en ville et contingentement à l'hôpital

La calcitonine réduit la calcémie, principalement par inhibition des ostéoclastes, ce qui diminue la résorption osseuse et donc augmente le stockage du calcium dans l'os (illustration).

MIACALCIC injectable (calcitonine de saumon) : déremboursement programmé le 5 avril 2019