L'automédication

  • Les dix commandements de l’automédication
    Au quotidien, il est fréquent de tenter de soulager - sans consultation médicale préalable - divers maux passagers et sans gravité. Pour être pratiquée de manière responsable et en toute sécurité, cette automédication doit suivre certaines règles.
  • L’automédication chez les enfants
    Au quotidien, la tentation est grande d’avoir recours à l’automédication, face à un enfant qui souffre d’un petit problème de santé courant comme, par exemple, une rhinopharyngite ou une fièvre légère. Quelles règles suivre pour ne pas mettre sa santé
  • Automédication et grossesse
    L’automédication est fortement déconseillée pendant la grossesse et la période d’allaitement. Un avis médical est toujours nécessaire pour éviter que le fœtus ou le nouveau-né ne souffre d’un effet indésirable qui peut se révéler grave.

Actualités

Les ruptures de stock déclarées à l’ANSM par les laboratoires pharmaceutiques ont pour origine des difficultés liées à la production de ces médicaments (illustration).

Disponibilité des médicaments distribués en ville et à l'hôpital : ruptures de stock et remises à disposition

Appliqués au niveau vaginal, les estrogènes soulagent les symptômes de l'atrophie vulvo-vaginale chez la femme ménopausée (illustration).

Post-ménopause : remise à disposition normale de COLPOTROPHINE 1 % crème

L'acide mycophénolique est utilisé dans la prise en charge de greffes, notamment rénales, mais aussi hépatiques ou cardiaques (illustration).

CELLCEPT et générique, MYFORTIC (mycophénolate) : les grossesses exposées et les malformations à la naissance...