En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. ×

Faire prendre un comprimé ou une gélule à un enfant

Mis à jour : Mercredi 11 Avril 2012

Les comprimés et les gélules sont utilisés chez des enfants déjà suffisamment grands pour pouvoir les avaler. Si certains sont enrobés d’un vernis qui les rend plus faciles à avaler et diminue leur goût (dragées), d’autres sont plus difficiles à prendre. Dans ce cas, que faire pour aider votre enfant ?

Puis-je les couper, les écraser ou les vider ?

Il ne faut jamais couper ou écraser un comprimé, ou vider une gélule sans en parler au préalable à votre pharmacien. Les acides présents dans la nourriture - comme les compotes de fruits - ou dans l’estomac peuvent nuire à l’efficacité du médicament. De plus, cela peut mettre en évidence un goût désagréable qui était dissimulé par l’enrobage ou la gélule.

Apprendre à avaler un comprimé ou une gélule

Avaler un comprimé, cela s’apprend ! Avant même d’avoir besoin de lui faire avaler un médicament, montrez à votre enfant comment faire avec une pastille de taille équivalente. Profitez-en pour lui apprendre que les médicaments ne sont pas des bonbons.

  • Un comprimé doit être pris assis ou debout, avec l’équivalent d’un grand verre d’eau. Il est préférable de rester assis ou debout quelques minutes après la prise.
  • Pour aider votre enfant à déglutir, remplacez le verre d’eau par une petite bouteille à goulot étroit. Cela oblige à relever la tête pour boire et facilite la déglutition.

Neutraliser le goût

    Diverses astuces existent pour neutraliser le goût d’un comprimé.
  • Si votre enfant est assez grand, donnez-lui une petite cuillerée de pâte de noisettes avant la prise. Cette pâte couvre les papilles et masque efficacement le goût. Vous pouvez également utiliser un bonbon à la menthe ou du dentifrice. Il est également possible d’enrober le comprimé dans une cuillerée de miel, de confiture, de yaourt ou de sauce chocolat. Vérifiez auprès de votre pharmacien que cela ne nuit pas à l’efficacité du médicament.
  • Pour chasser l'arrière-goût, un bonbon ou un chewing-gum à la menthe ou au réglisse est efficace. Laissez votre enfant boire autant que nécessaire après la prise.
  • Le froid diminue le goût des aliments. Vous pouvez laisser votre enfant sucer un glaçon avant la prise pour anesthésier ses papilles.

Que faire s’il le crache ou le vomit ?

Si plus de dix minutes se sont écoulées, contactez votre pharmacien ou votre médecin pour savoir quelle attitude adopter.

Si votre enfant crache ou vomit le médicament dans les trente minutes qui suivent la prise, vous pouvez lui redonner la dose complète.

Actualités

Les unités importées du vaccin ENGERIX B20 se présentent en flacon accompagné, dans un conditionnement séparé, d'une seringue et d'aiguilles.

Vaccin ENGERIX B20 : mise à disposition d'unités présentées en flacon

Commercialisé en France depuis 1988, PREVISCAN est le médicament anticoagulant le plus utilisé en France (illustration).

PREVISCAN (fluindione) : surrisque immuno-allergique et recommandations de l'ANSM

Les professionnels de santé sont invités à contacter les patients susceptibles de détenir des tubes de LOCOÏD 1 % crème appartenant aux lots rappelés, afin qu'ils les rapportent à la pharmacie (illustration).

LOCOÏD 0,1 % crème : rappel de lots auprès des professionnels de santé et des patients