En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

Administrer un suppositoire ou un lavement à un enfant

Mis à jour : Mercredi 11 Avril 2012

En France, les suppositoires sont très utilisés chez les enfants. Ils présentent l’avantage d’être relativement faciles à administrer et d’être rapidement absorbés par le corps. Leur utilisation est particulièrement indiquée chez les enfants qui vomissent facilement ou qui ont du mal à avaler.

Comment administrer un lavement à un bébé ?

Les lavements pour bébé s’utilisent en cas de constipation. Ils sont vendus dans de petits tubes équipés d’un long col. Pour administrer un lavement, placez votre bébé sur le côté ou sur le dos en lui surélevant les fesses avec un petit coussin. Tenez-le par les jambes. Insérez délicatement le col du tube dans l’anus en le dirigeant vers le nombril, pressez et videz le tube. N’oubliez pas d’enlever le bouchon ! Après avoir retiré le tube, maintenez les fesses surélevées et serrées l’une contre l’autre pendant deux à cinq minutes pour éviter les fuites de liquide.

Comment administrer un suppositoire à un bébé ?

Après l’avoir retiré de son emballage, trempez-le quelques instants dans un verre d’eau glacée pour le durcir. Placez votre enfant sur le dos ou sur le côté, la jambe du dessus repliée sur la poitrine. Insérez le suppositoire le plus profondément possible et maintenez les fesses du bébé serrées pendant quelques minutes.

Doit-on insérer un suppositoire par le bout plat ou le bout pointu ? La question est source de débat. Selon les fabricants, il est préférable de l’insérer par le bout plat. En effet, une fois inséré, la pression du rectum exercée sur le bout pointu aura alors tendance à faire remonter le suppositoire vers l’intestin. Pour la même raison, si l’on décide d’administrer un demi-suppositoire, il semble préférable de le couper en deux dans le sens de la longueur.

Actualités

Les 11 vaccinations obligatoires doivent être pratiquées dans les 18 premiers mois de l'enfant, sauf contre-indications reconnues (illustration).

Vaccinations obligatoires : un nouveau dispositif d’information en ligne sur la disponibilité des vaccins

Main déformée par des lésions de polyarthrite rhumatoïde (illustration).

ENBREL 25 mg solution injectable SC (étanercept) : désormais disponible en stylo prérempli Myclic

HEXASTAT est indiqué en traitement de deuxième ligne du cancer de l'ovaire et du cancer bronchique à petites cellules (illustration).

HEXASTAT gélule (altrétamine) : rupture de stock jusqu’à mi-juin 2018