En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

Les médicaments génériques sont-ils efficaces ?

Mis à jour : Jeudi 22 Janvier 2009

Un générique comporte les mêmes principes actifs, en quantité équivalente, que le médicament de marque auquel il correspond. Son absorption, sa diffusion dans l’organisme et son efficacité doivent être similaires à celles de son modèle. Mais cette approche strictement rationnelle est parfois remise en cause.

Les médicaments génériques sont-ils aussi efficaces que les médicaments de marque ?

Il arrive qu’un patient juge l’action d’un générique moins efficace que celle du médicament de marque auquel il était habitué. N’est-ce qu’un préjugé, une perception déformée de la réalité ? Même si elles sont par définition impossibles à vérifier, de telles affirmations méritent en tout cas d’être entendues et respectées par les médecins et les pharmaciens.

Pour être efficaces, les médicaments génériques doivent être utilisés selon les mêmes règles de bon usage que les autres médicaments : respect des dosages et des horaires de prise, respect des modes d'administration (à jeun, avec un repas, etc.) et respect de la durée du traitement. Ce n'est pas parce que les génériques sont moins chers qu'ils autorisent le gaspillage.

Les génériques font-ils l’objet d’études cliniques ?

L’autorisation de mise sur le marché qui permet la commercialisation d’un médicament générique repose sur les données de sécurité et d’efficacité obtenues avec le médicament original. Des études cliniques visant à confirmer cette efficacité ne sont donc pas nécessaires. Néanmoins, comme la forme et les excipients contenus dans les médicaments génériques ne sont pas toujours identiques à ceux du médicament original, des études sont faites pour s’assurer que le médicament générique est bien absorbé, puis éliminé, dans des conditions identiques ou très proches de celles du médicament original.

Actualités

Le nombre de patients se plaignant de constipation en France est imprécis, de l’ordre de 15 à 35 % des adultes, mais tous ne l'exposent pas au médecin (illustration).

Prise en charge de la constipation : ce que disent les experts

Les ruptures de stock déclarées à l’ANSM par les laboratoires pharmaceutiques ont pour origine des difficultés liées à la production de ces médicaments (illustration).

ELLAONE, QUESTRAN, ADIAZINE : 1 remise à disposition, 2 ruptures de stock

ALDACTAZINE et génériques sont indiqués dans l'hypertension artérielle et l'œdème d'origine rénale, cardiaque et hépatique (illustration).

ALDACTAZINE et certains génériques : pénurie prolongée et alternatives conseillées par l'ANSM