En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. ×

Le dossier pharmaceutique

Mis à jour : Mardi 15 Mars 2016

Le Dossier Pharmaceutique est un dossier informatique partagé qui permet aux pharmaciens d'avoir accès à l’historique des médicaments qui ont été délivrés à une personne au cours des 4 derniers mois. Il est destiné à sécuriser l’utilisation des médicaments en évitant les interactions médicamenteuses et les redondances de traitement susceptibles d'entraîner des effets indésirables.

Pourquoi un dossier pharmaceutique ?

dossier pharmaceutique

Créé par la loi du 30 janvier 2007 relative à l’organisation de certaines professions de santé, le dossier pharmaceutique a été mis en oeuvre par le Conseil national de l'Ordre des pharmaciens. Fin 2015, 99,8 % des pharmacies sont connectées aux dossiers pharmaceutiques et plus de 33 millions de Français ont ouvert un dossier pharmaceutique.

L'objectif du dossier pharmaceutique est de sécuriser la délivrance des médicaments en permettant au pharmacien de consulter l’historique des médicaments qui ont été délivrés à un patient au cours des 4 derniers mois quelle que soit la pharmacie.

Le dossier pharmaceutique est gratuit et personnel. Chacun est libre d'en ouvrir un.

Que contient le dossier pharmaceutique ?

Le dossier pharmaceutique comporte des informations relatives au patient (nom, prénom, date de naissance, sexe) et recense les médicaments qui ont été délivrés, prescrits par un médecin ou non, au cours des 4 derniers mois (au cours des 3 dernières années pour les médicaments biologiques et au cours des 21 dernières années pour les vaccins).

Comment est utilisé le dossier pharmaceutique ?

Sur présentation de la carte Vitale du patient, le pharmacien peut consulter dans le dossier pharmaceutique les traitements en cours et vérifier que des médicaments ne font pas double emploi ou ne présentent pas de risque d’interactions médicamenteuses potentiellement dangereuses. Il limite ainsi les risques de iatrogénie (effets indésirables liés à la prise de médicaments), responsable de nombreuses hospitalisations chaque année.

En pratique, lorsque le pharmacien scanne le code-barre du médicament au moment de la délivrance, son logiciel informatique détecte les risques éventuels (interactions, contre-indications, surdosage...) et alerte le pharmacien qui peut alors décider de ne pas délivrer un produit.

Si l'Agence du médicament procède à un rappel de lots de médicaments (pour défaut de fabrication par exemple), le pharmacien reçoit rapidement une alerte par le biais du dossier pharmaceutique et peut retrouver les patients qui ont reçu les médicaments concernés.

De plus, les vaccins achetés restent dans le dossier pharmaceutique pendant 21 ans, afin de permettre au pharmacien d'informer au mieux ses patients pour la mise à jour de leurs vaccinations.

Quels sont vos droits sur les informations figurant dans le dossier pharmaceutique ?

Le dossier pharmaceutique ne peut être créé, modifié ou fermé qu’avec l’accord du patient. Au moment de l’ouverture du dossier pharmaceutique, le pharmacien remet au patient une attestation de création mentionnant son autorisation expresse et son droit de rectification ou de fermeture.

Sur présentation de sa carte Vitale et d’une pièce d’identité, le patient peut obtenir auprès de n’importe quelle pharmacie une copie papier des informations contenues dans le dossier ouvert à son nom. Il peut ainsi disposer pour ses rendez-vous médicaux d’un document comportant l’ensemble de ses traitements en cours.

Comment l'accès aux données est-il sécurisé ?

Pour consulter et renseigner un dossier pharmaceutique, le pharmacien doit utiliser simultanément sa carte de professionnel de Santé et la carte Vitale du patient. Le pharmacien n'a donc accès aux données qu'en présence du patient.

De plus, le dossier pharmaceutique est hébergé par un hébergeur agréé externe, afin d’assurer la confidentialité des données. Les données concernant les médicaments sont consultables par le pharmacien pendant 4 mois après leur saisie. Puis, elles sont archivées par l’hébergeur pendant 3 ans afin de permettre, en cas d’alerte sanitaire relative à un médicament, de retrouver les patients qui l’auraient reçu. Après ce délai, les informations sont détruites.

Sources :
Ordre national des pharmaciens : Qu’est-ce que le dossier pharmaceutique ?
Tarex 2015 (Vidal)

Actualités

Des tests de grossesse en initiation de traitement en augmentation mais en nombre encore insuffisant (illustration).

SORIATANE (acitrétine) : les résultats en demi-teinte d'une étude d'impact sur les mesures de prévention...

Les unités importées du vaccin ENGERIX B20 se présentent en flacon accompagné, dans un conditionnement séparé, d'une seringue et d'aiguilles.

Vaccin ENGERIX B20 : mise à disposition d'unités présentées en flacon

Commercialisé en France depuis 1988, PREVISCAN est le médicament anticoagulant le plus utilisé en France (illustration).

PREVISCAN (fluindione) : surrisque immuno-allergique et recommandations de l'ANSM