En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

Les médicaments à prescription obligatoire

Mis à jour : Vendredi 25 Octobre 2013

Les médicaments présentant des difficultés d'emploi ou des risques en cas d'utilisation inappropriée ne peuvent être obtenus, selon les cas, que sur prescription d'un médecin, d'un dentiste ou d'une sage-femme. Ils sont dits médicaments à prescription médicale obligatoire. Ils sont classés en différentes catégories en fonction de leurs modalités de prescription et de vente.

Les médicaments sur liste I et II

Les médicaments à prescription médicale obligatoires sont inscrits sur deux listes distinctes : la liste I ou la liste II.

Les médicaments inscrits sur la liste I ne peuvent être délivrés qu'une seule fois par le pharmacien avec la même ordonnance, sauf si le médecin mentionne expressément la possibilité d'un renouvellement. La délivrance des médicaments inscrits sur la liste II peut être renouvelée. Dans ce cas le pharmacien ne peut délivrer, à chaque renouvellement, que la quantité nécessaire à un mois de traitement. La durée maximale de traitement est de 12 mois.

Les stupéfiants

Une vingtaine de médicaments, dont la morphine et ses dérivés, sont inscrits sur la liste des stupéfiants. Leur délivrance est soumise à des règles très strictes : le médecin doit rédiger sa prescription sur une ordonnance sécurisée qui comporte un filigrane, un numéro de lot et un carré de microlettres interdisant sa falsification. La quantité délivrée est limitée à 7, 14 ou 28 jours de traitement suivant les médicaments.

Les médicaments à prescription restreinte

    Ce terme regroupe cinq catégories de médicaments, appartenant eux aussi à la liste I :
  • Les médicaments réservés à l'usage hospitalier : ils ne peuvent être prescrits, délivrés et utilisés qu'à l'hôpital.
  • Les médicaments à prescription hospitalière : ils ne peuvent être prescrits qu'à l'hôpital. Ils sont délivrés dans n'importe quelle pharmacie ou, pour certains, dans les seules pharmacies hospitalières.
  • Les médicaments à prescription initiale hospitalière : la première prescription doit obligatoirement être rédigée à l'hôpital, mais les ordonnances de renouvellement peuvent être rédigées par un médecin de ville. La délivrance des médicaments est possible, selon les cas, en pharmacies hospitalières ou en pharmacies de ville. Dans certains cas, le nombre de renouvellements est limité et une nouvelle prescription hospitalière est nécessaire après un délai variable (un an généralement).
  • Les médicaments à prescription réservée à certains spécialistes. Il s'agit de médicaments difficiles à utiliser ou traitant des maladies complexes. Ils sont délivrés selon les cas en pharmacies hospitalières ou en pharmacies de ville.
  • Les médicaments à surveillance particulière : les malades traités par ce type de médicaments doivent être régulièrement surveillés (prises de sang, examens complémentaires, consultations plus fréquentes). L'ordonnance ne pourra être renouvelée que si ces règles de surveillance sont respectées.

Actualités

A compter du 26 juillet 2018, les comprimés pelliculés d’EXJADE à 90 mg et 360 mg de déférasirox remplaceront définitivement les comprimés dispersibles à 125 mg et 500 mg (illustration).

EXJADE (déférasirox) : prescrire rapidement la nouvelle forme comprimé pelliculé en relais des comprimés...

Le valsartan est utilisé dans la prise en charge d'hypertensions artérielles, d'insuffisances cardiaques et de postinfarctus du myocarde (illustration).

Spécialités de valsartan et de valsartan/hydrochlorothiazide : important rappel de lots et recommandations...

La vaccination contre l'hépatite A et contre la typhoïde est entre autres recommandée en cas de séjour prolongé dans les pays où l'hygiène est précaire (illustration).

Hépatite A et typhoïde : rupture de stock du vaccin combiné TYAVAX jusqu’à mi-septembre 2018