En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

Le calendrier de vaccination

Mis à jour : Jeudi 18 Avril 2019

Le Conseil supérieur d’hygiène publique publie chaque année un calendrier officiel des vaccinations. Il précise les vaccinations à pratiquer et les âges auxquels les différentes injections (primo-injection et rappels) doivent être faites.

Que contient le calendrier des vaccinations ?

vaccin

Le calendrier vaccinal fixe les vaccinations obligatoires et recommandées pour les personnes résidant en France en fonction des âges. Il émet des recommandations vaccinales pour la population générale et pour des populations particulières (en fonction de leur profession, de leur maladie, de leur situation familiale, etc.). Il permet de savoir à quel moment il faut faire les vaccins et leurs rappels. Il est mis à jour chaque année par les autorités sanitaires.

Depuis janvier 2018, 11 vaccinations sont obligatoires pour les enfants de moins de 2 ans en France métropolitaine : diphtérie, tétanos, poliomyélite (ces 3 vaccinations étaient déjà obligatoires chez l’enfant avant 2018), coqueluche, infections à Hæmophilus influenzae de type b (Hib), hépatite B, infections à pneumocoque, infections à méningocoque de groupe C, rougeole, oreillons et rubéole (ces 8 vaccination sont seulement recommandées pour les enfants nés avant le 1er janvier 2018).

La nouvelle édition du calendrier vaccinal a été publiée en mars 2019. Elle intègre les nouveaux vaccins (notamment contre la grippe) et les recommandations actuelles concernant la vaccination contre les papillomavirus, contre le méningocoque B, la tuberculose et l’hépatite B (voir Actualités : Nouvelle édition du calendrier vaccinal : quels changements pour 2019 ?, 03/2019).

Les 11 vaccinations obligatoires sont réalisables en 10 injections lors de 6 consultations médicales.

Calendrier des vaccinations obligatoires chez les enfants et adolescents
  2 mois 4 mois 5 mois 11 mois 12 mois 16-18 mois 6 ans 11 - 13 ans
Diphtérie
Tétanos
Poliomyélite
Coqueluche
DTPCa DTPCa   DTPCa     DTPCa dTPca
Hib Hib Hib   Hib        
Hépatite B VHB VHB   VHB        
Pneumo-
coques
PnC PnC   PnC        
Méningo-
coque C
    MnC    MnC       
Rougeole
Oreillons
Rubéole
        ROR ROR    

En gras : les vaccins indiqués qui peuvent être injectés sous forme combinée.

DTP : vaccin contre la diphtérie, le tétanos, la polio et la coqueluche
dTPca : vaccin contre la diphtérie, le tétanos, la polio avec une dose réduite d'anatoxine diphtérique et la coqueluche avec une dose réduite d'antigènes coquelucheux
Hib : Hæmophilus influenzae de type b
VHB : vaccin contre l'hépatite B
ROR : vaccin contre la rougeole, les oreillons et la rubéole
MnC : vaccin contre le méningocoque de type C
PnC : vaccin antipneumococcique

Calendrier des vaccinations recommandées chez les adultes
  25 ans 45 ans 65 ans Après 65 ans
Diphtérie, Tétanos, Poliomyélite dTP dTP dTP dTP (tous les 10 ans)
Coqueluche ca      
Grippe     1 dose 1 dose annuelle
Zona       1 dose (entre 65 et 74 ans)

dTP : vaccin contre la diphtérie, le tétanos et la polio avec une dose réduite d'anatoxine diphtérique
ca : vaccin contre la coqueluche acellulaire avec une dose réduite d'antigènes coquelucheux

Tableau des vaccins commercialisés présents dans les recommandations vaccinales générales (hors voyages et situations particulières)
Noms commerciaux Vaccination contre : Population concernée
ACT-Hib Hæmophilus influenzae Nourrissons, Enfants
BOOSTRIXTETRA Diphtérie, tétanos, poliomyélite, coqueluche Adolescents, Adultes
CERVARIX Papillomavirus humain Adolescents
ENGERIX B Hépatite B Enfants, Adultes
FLUARIXTETRA Grippe saisonnière  
GARDASIL Papillomavirus humain Adolescents
GARDASIL 9 Papillomavirus humain Adolescents
HBVAXPRO Hépatite B Enfants, Adultes
HEXYON Diphtérie, tétanos, poliomyélite, coqueluche, Hæmophilus influenzae, Hépatite B Nourrissons
IMOVAX POLIO Poliomyélite  
INFANRIXHEXA Diphtérie, tétanos, poliomyélite, coqueluche, Hæmophilus influenzae, Hépatite B Nourrissons
INFANRIXQUINTA Diphtérie, tétanos, poliomyélite, coqueluche, Hæmophilus influenzae Nourrissons
INFANRIXTETRA Diphtérie, tétanos, poliomyélite, coqueluche Nourrissons, Enfants
INFLUVAC Grippe saisonnière  
INFLUVAC TETRA Grippe saisonnière  
MENJUGATE Méningocoque C Nourrissons
M-M-RVAXPRO Rougeole, oreillons, rubéole Nourrissons
NEISVAC Méningocoque C Nourrissons
PENTAVAC Diphtérie, tétanos, poliomyélite, coqueluche, Hæmophilus influenzae Nourrissons
PREVENAR 13 Pneumocoques Nourrissons
PRIORIX Rougeole, oreillons, rubéole Nourrissons
REPEVAX Diphtérie, tétanos, poliomyélite, coqueluche Adolescents, Adultes
REVAXIS Diphtérie, ténanos, poliomyélite Adultes
TETRAVAC ACELLULAIRE Diphtérie, tétanos, poliomyélite, coqueluche Nourrissons, Enfants
Vaccin BCG contre la tuberculose Tuberculose Nourrissons
VAXELIS Diphtérie, tétanos, poliomyélite, coqueluche, Hæmophilus influenzae, Hépatite B Nourrissons
VAXIGRIPTETRA Grippe saisonnière  
ZOSTAVAX Zona Adultes

En gras : vaccins combinés

Le suivi des stocks de vaccins

Certains vaccins peuvent rencontrer des tensions d'approvisionnement voire être en rupture de stock. Les causes de ces indisponibilité sont notamment l’augmentation de la demande mondiale et des problèmes lors de la fabrication ou des contrôles des vaccins. La fabrication des vaccins étant complexe et plus longue que pour d’autres médicaments, la remise à disposition d’un vaccin peut prendre du temps.

Parce que les vaccins ont une place majeure dans la prévention de certaines maladies, notamment chez l’enfant, l'Agence du médicament assure un suivi des stocks de vaccins, en collaboration avec les laboratoires concernés. Dans ce cadre, elle propose sur son site une page faisant le point tous les mois sur l’approvisionnement des vaccins nécessaires à la vaccination des nourrissons âgés de 0 à 24 mois : diphtérie, tétanos, poliomyélite, coqueluche, Haemophilus influenzae b, hépatite B, pneumocoque, méningocoque C, rubéole, rougeole, oreillons.

En cas d’indisponibilité d’un vaccin, l’Agence du médicament peut mettre en place un contingentement des stocks restants (en réservant par exemple les vaccins à l’hôpital ou une catégorie de personnes) ou autoriser le recours à un vaccin équivalent destiné initialement à un autre pays.

Le calendrier des vaccinations 2109 contient également des recommandations d’utilisation spécifiques pour les vaccins qui rencontrent actuellement des tensions d’approvisionnement (vaccins contre la coqueluche, l’hépatite A, l’hépatite B, les pneumocoques et la tuberculose).

Dois-je respecter le calendrier des vaccinations à la lettre ?

Le respect du calendrier vaccinal est le meilleur moyen de se protéger efficacement contre certaines maladies contagieuses. Dans tous les cas, votre médecin traitant vous rappellera la conduite à suivre. Il pourra également adapter ce calendrier à votre situation ou à celle de votre enfant (notamment en cas de maladies chroniques).

Le carnet de santé contient une partie relative aux vaccinations avec des tableaux que le médecin remplit après chaque injection de vaccin. Ces tableaux permettent de tenir à jour les vaccins et ont valeur de certificat pour les vaccinations obligatoires. Ces certificats sont demandés pour l’entrée d’un enfant en collectivité (crèche, école, centres de loisirs ou de vacances, par exemple) et en cas d’accident (pour le tétanos). N’oubliez pas de les emporter lors de vos déplacements.

Que faire en cas d’oubli ?

Un retard dans le calendrier de vaccinations n’implique pas obligatoirement de recommencer toutes les injections depuis le début. Il suffit de reprendre le programme des vaccinations là où il s’est arrêté et de compléter la vaccination avec le nombre d’injections requis en fonction de l’âge. Votre médecin vous guidera.

Actualités

Les ruptures de stock déclarées à l’ANSM par les laboratoires pharmaceutiques ont pour origine des difficultés liées à la production de ces médicaments (illustration).

Ruptures de stock et remises à disposition en ville : DEPAKOTE, RIFATER, ARACYTINE, OZURDEX et LARGACTIL

Les spécialités à base d'alpha-amylase sont indiquées dans le traitement d'appoint des états congestifs de l'oropharynx (illustration).

MAXILASE et ALFA-AMYLASE BIOGARAN CONSEIL : attention aux risques de réactions d'hypersensibilité

La mitomycine C est une substance antinéoplasique et antibiotique extraite de Streptomyces caespitosus, une espèce d'actinobactéries (illustration @Wikimedia).

AMETYCINE et MITOMYCIN-C KYOWA : rappel de lots de grande envergure