En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

Le vaccin contre Hæmophilus (Hib)

Mis à jour : Mardi 16 Janvier 2018

La bactérie Hæmophilus influenzae de type B (Hib) était, il y a encore quelques années, la principale cause de méningite bactérienne chez l’enfant de moins de cinq ans. Grâce à la vaccination, cette maladie grave est devenue très rare.

Qu’est-ce que l’infection à Hib ?

L’Hib est une bactérie transmise par les gouttelettes de salive des personnes infectées. Les enfants de moins de cinq ans sont les cibles privilégiées de cette bactérie. Chaque année en France, l’infection à Hib touche environ mille enfants, provoquant des symptômes graves : méningites, infections des articulations et des poumons, etc. Plus de la moitié de ces infections sont des méningites aux séquelles parfois lourdes (10 à 15 % de surdité). Ces infections sont difficiles à soigner avec des antibiotiques, les bactéries responsables devenant de plus en plus résistantes. La guérison complète peut demander plusieurs semaines voire plusieurs mois.

Que penser du vaccin contre l’Haemophilus influenzae de type B ?

La généralisation de la vaccination contre les infections à Hib a permis de diviser par dix le nombre de méningites bactériennes chez les enfants de moins de cinq ans. Elle est le plus souvent associée aux vaccins contre la diphtérie, le tétanos, la poliomyélite et la coqueluche et, éventuellement, l’hépatite B. La très bonne efficacité du vaccin et la gravité des complications de cette infection justifient la généralisation de la vaccination à tous les enfants. La vaccination anti-Hib, auparavant recommandée, est désormais obligatoire pour tous les nourrissons nés après le 1er janvier 2018.

Liste des médicaments mise à jour : Mardi 19 Février 2019

Vaccins : diphtérie, tétanos, poliomyélite, coqueluche, infections à Haemophilus influenzae type b

Vaccins : diphtérie, tétanos, poliomyélite, coqueluche, infections à Haemophilus influenzae type b, hépatite B

Vaccins : infections à Haemophilus influenzae type b

Légende
Médicament ayant des présentations disponibles sans ordonnance

Quand vacciner contre l’Haemophilus influenzae de type B (Hib) ?

La vaccination contre les infections à Hib du nourrisson comporte une dose à 2 mois et à 4 mois avec un vaccin combiné contre la diphtérie, le tétanos, la poliomyélite et la coqueluche, puis une dose de rappel à 11 mois. Un rattrapage est possible avec jusqu’à l’âge de 5 ans, à raison de 2 doses et un rappel chez le nourrisson entre 6 et 12 mois. Et une seule dose pour les enfants entre 1 et 5 ans. La vaccination des enfants de plus de cinq ans n’est pas nécessaire.

Sources et références

Actualités

La calcitonine réduit la calcémie, principalement par inhibition des ostéoclastes, ce qui diminue la résorption osseuse et donc augmente le stockage du calcium dans l'os (illustration).

MIACALCIC injectable (calcitonine de saumon) : déremboursement programmé le 5 avril 2019

TRUVADA est désormais remboursable dans la PrEP au VIH-1 chez l'adolescent de 15 ans et plus (illustration).

Prophylaxie pré-exposition au VIH-1 : TRUVADA désormais remboursable chez l'adolescent de 15 ans et plus

Le traitement hormonal de la ménopause vise à corriger les symptômes liés au déficit en estrogènes (illustration).

Ménopause : arrêt de commercialisation de CLIMODIENE (diénogest et estradiol)