En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

Le vaccin contre l’hépatite A

Mis à jour : Mardi 09 Avril 2019

L’hépatite A est une maladie que les Européens ne rencontrent plus pendant l’enfance car les conditions d’hygiène se sont beaucoup améliorées. Elle se contracte le plus souvent par le biais de boissons ou d’aliments contaminés par des matières fécales. Cette maladie du foie n’est pas grave dans la plupart des cas. Néanmoins, le virus peut déclencher une jaunisse durant parfois plusieurs semaines et être responsable d’une fatigue intense.

Qui vaccine-t-on contre l'hépatite A ?

La vaccination contre l’hépatite A est recommandée pour les jeunes accueillis dans les établissements pour handicapés, pour les personnes souffrant de mucoviscidose ou d'une maladie chronique du foie (notamment hépatite B ou C), pour les enfants dont l’un des parents est originaire d’un pays où la maladie est présente et susceptibles d’y séjourner et pour les homosexuels masculins.

Elle est également recommandée pour les professionnels exposés à un risque de contamination : assistantes maternelles, personnels de crèches ou de structures d’accueil pour handicapés, personnes en charge du traitement des eaux usées et personnes impliquées dans la préparation de repas en restauration collective et pour les voyageurs non immunisées âgés de plus de 1 an qui effectuent un séjour dans un pays où l'hygiène est précaire.

Enfin, en cas de confirmation d’un cas d’hépatite A, il est recommandé de vacciner le plus tôt possible (dans un maximum de 14 jours suivant l’apparition des symptômes) les personnes non immunisées de l’entourage du malade : les personnes nées avant 1945 ou qui ont vécu dans un pays en voie de développement peuvent avoir eu une hépatite A et être immunisées : une simple prise de sang permet de le savoir.

Les vaccins contre l’hépatite A

Le vaccin contre l’hépatite A est composé de virus inactivés. Il existe 3 vaccins contre l’hépatite A seule, dont deux avec un dosage enfant. Ils sont administrés par voie intramusculaire ou sous-cutanée. Les anticorps apparaissent rapidement et 90 % des vaccinés sont protégés 14 jours après l’injection du vaccin.

Le vaccin contre l'hépatite A est remboursé uniquement pour les patients atteints de mucoviscidose ou de maladie hépatique chronique active.

Liste des médicaments mise à jour : Mardi 16 Avril 2019

Vaccins : hépatite A

La vaccination contre l’hépatite A en pratique

La vaccination doit être pratiquée avec une dose de vaccin. Les enfants peuvent être vaccinés dès l'âge de 1 an, avec un vaccin destiné aux enfants. Afin d’obtenir une protection à long terme, un rappel est recommandé 6 à 12 mois après la première dose. En cas d'oubli ou de rupture de stock, le rappel peut être administré jusqu'à 3 à 5 ans après la première injection, selon les vaccins.

Les recommandations en cas de pénurie de vaccin

Depuis quelques années, certains vaccins, dont les vaccins contre l’hépatite A, font l’objet de tensions d’approvisionnement en France. Cette situation a amené les autorités de santé à faire, pour les périodes de pénurie, des recommandations spécifiques qui définissent les populations prioritaires à vacciner et les schémas de vaccination alternatifs.

En cas de tension d’approvisionnement en vaccin contre l’hépatite A, il est recommandé que toute nouvelle vaccination soit faite avec une seule dose et de reporter l’administration de la 2ème dose le retour à un approvisionnement normal des vaccins. De plus, il déconseillé d’utiliser les vaccins pédiatriques pour les adultes ou les vaccins combinant hépatite B et hépatite A lorsque la vaccination contre l’hépatite A est la seule nécessaire.

Pour des ruptures de stock très transitoires, il est juste préférable de reporter la vaccination.

Sources et références

Actualités

Un tableau des disponibilités à 15 jours des spécialités orales de prednisone et de prednisolone est mis à jour tous les mois avec des codes couleurs vert, orange et rouge (illustration).

Médicaments à base de prednisone et de prednisolone : l'ANSM met en place un tableau des disponibilités...

Radiographie thoracique d'un nouveau-né ayant développé un syndrome de détresse respiratoire (illustration @Mikael Häggström sur Wikimedia).

CELESTENE CHRONODOSE : tensions d'approvisionnement jusqu'en 2020 et distribution limitée au marché hospitalier

DIPROSTENE est notamment utilisé pour soulager les patients de douleurs liées à des pathologies tendineuses, articulaires inflammatoires et mécanique (illustration).

DIPROSTENE (bétaméthasone) : rupture de stock jusqu'en 2020