En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

Le vaccin contre les infections à pneumocoques

Mis à jour : Mardi 18 Juillet 2017

Il existe actuellement en France deux vaccins contre les infections à pneumocoques, responsables de méningites, d’infections généralisées et d'otites aiguës : un vaccin pneumococcique contre 13 sortes de pneumocoques (vaccin dit 13-valent) et un vaccin contre 23 sortes de pneumocoques (vaccin dit 23-valent). Le vaccin 23-valent protège contre plus de types de pneumocoques, mais il induit une réponse immunitaire moindre qu’avec le vaccin 13-valent.

Les recommandations concernant les vaccins contre les infections à pneumocoques

Le vaccin contre 13 sortes de pneumocoques (PREVENAR 13) est recommandé pour tous les enfants jusqu'à 2 ans. La très bonne efficacité du vaccin et la gravité des complications de ces infections à pneumocoques justifient de vacciner tous les enfants. Dans les pays qui la pratiquent, la généralisation de cette vaccination a permis de réduire drastiquement le nombre de méningites bactériennes et de pneumonies à pneumocoques chez les enfants.

Le vaccin qui contient des fragments de 23 sortes de pneumocoques est réservé, en complément du vaccin à 13 sérotypes, à certains enfants et adultes à risque : personnes dont la rate a été retirée, ou celles qui souffrent d’insuffisance cardiaque ou respiratoire, par exemple.

La commercialisation du vaccin PNEUMO 23, qui était le seul vaccin 23-valent disponible sur le marché français, est arrêtée. Afin de poursuivre la vaccination contre les infections à pneumocoque chez les sujets à risque, un nouveau vaccin, avec une composition quantitative et qualitative identique, sera mis à disposition au mois septembre 2017. Il s'agit du vaccin PNEUMOVAX. 

Pour en savoir plus : Vaccins contre les infections à pneumocoques : PNEUMO 23 bientôt remplacé par PNEUMOVAX, juillet 2017.

Liste des médicaments mise à jour : Mardi 20 Juin 2017

Vaccins : infections à pneumocoques

Légende
Médicament ayant des présentations disponibles sans ordonnance

Quand vacciner contre les infections à pneumocoques ?

La vaccination contre les infections à pneumocoques doit être pratiquée chez le nourrisson avec le vaccin contenant 13 sérotypes (PREVENAR 13), avec une dose à l’âge de 2 mois, une deuxième dose à l’âge de 4 mois et une troisième dose à 11 mois.

    Pour les nourrissons de plus de 6 mois non vaccinés précédemment, le schéma de vaccination préconisé est le suivant :
  • pour les enfants de 7 à 11 mois : deux doses à deux mois d'intervalle, suivies d'un rappel un an après ;
  • pour les enfants de 12 à 23 mois : deux doses à au moins deux mois d'intervalle.

Certaines personnes à risque font l’objet de recommandations particulières.

Pour les prématurés et les nourrissons qui ont un risque élevé d’infection à pneumocoques : une injection avec le vaccin à 13 sérotypes à 2 mois, 3 mois et 4 mois suivie d’un rappel à 11 mois.

    Pour les enfants de 2 à 5 ans qui ont une maladie qui les expose à un risque d'infection grave par un pneumocoque :
  • non encore vaccinés : deux injections avec le vaccin à 13 sérotypes à deux mois d'intervalle, suivies d'une injection du vaccin 23-valent au moins 2 mois après ;
  • déjà vaccinés avant 2 ans : une injection du vaccin 23-valent.

Pour les enfants de plus de 5 ans et les adultes qui ont un déficit immunitaire (infection par le VIH, chimiothérapie, traitement immunosuppresseur, greffe, transplantation d’organe), un implant cochléaire, à qui on a enlevé la rate, atteints de drépanocytose, d'un syndrome néphrotique, d’insuffisance cardiaque, d’insuffisance rénale, d’insuffisance respiratoire chronique, d’asthme grave, de maladie chronique du foie, de diabète non équilibré : une injection avec le vaccin à 13 sérotypes suivie d’une injection avec le vaccin 23-valent. Une revaccination est possible avec le vaccin 23 valent après un délai minimal de 5 ans.

En savoir plus dans l'actualité : Calendrier vaccinal : les innovations pour 2017, 04/2017.

Sources et références

Actualités

La trimébutine est désormais contre-indiqué chez l'enfant de moins de 2 ans (illustration).

DEBRICALM, DEBRIDAT et génériques (trimébutine) : contre-indiqués chez l'enfant de moins de 2 ans

Les doses restantes de VACCIN TETANIQUE PASTEUR sont rendues disponibles uniquement à l'hôpital et dans les centres de vaccination publics (illustration).

VACCIN TETANIQUE PASTEUR : uniquement disponible à l'hôpital

Cette baisse de la posologie maximale quotidienne de baclofène à 80 mg/jour nécessite que les patients sous posologies supérieures consultent leur médecin pour adaptation (illustration).

RTU baclofène : l'ANSM abaisse la posologie maximale, des spécialistes s'inquiètent pour les patients