Le vaccin contre la varicelle

Mis à jour : Jeudi 27 Avril 2017

La varicelle est une maladie très contagieuse, généralement bénigne chez l'enfant de plus de 1 an en bonne santé.

Les recommandations générales et spécifiques

La varicelle est une maladie extrêmement fréquente chez l'enfant, chez qui elle est le plus souvent bénigne. La généralisation du vaccin contre la varicelle à l’ensemble des enfants n'est actuellement pas recommandée en France. En effet, les autorités de santé estime qu'une couverture vaccinale insuffisante risque de déplacer la survenue de la varicelle à l'âge adulte et d'entraîner alors des formes sévères de la maladie.

    La vaccination est donc réservée à certaines catégories de personnes :
  • les enfants qui n’ont jamais eu la varicelle et qui sont en attente d’une greffe d’organe ;
  • les adolescents de 12 à 18 ans, sans antécédent de varicelle ;
  • les adultes et les enfants de plus de 12 ans sans antécédent de varicelle, après un contact avec un sujet atteint de varicelle, dans les trois jours suivant l’exposition ;
  • les femmes en âge de procréer sans antécédent de varicelle ;
  • les femmes n’ayant pas d’antécédent de varicelle dans les suites d’une première grossesse.

Lorsqu'il existe un doute sur un antécédent possible de varicelle pendant l'enfance, un dosage des anticorps peut être proposé pour vérifier l'absence d'immunité avant de pratiquer la vaccination.

Quand vacciner contre la varicelle ?

Il existe actuellement deux vaccins commercialisés en France. Il s’agit de vaccins vivants atténués. Ils peuvent être utilisés à partir de l’âge de 12 mois. Le schéma de vaccination repose sur deux doses espacées de 4 à 8 semaines ou de 6 à 10 semaines selon le vaccin utilisé.

La vaccination est contre-indiquée pendant le grossesse. Elle doit être précédée d'un test de grossesse négatif. Toute grossesse doit être évitée dans le mois suivant les injections.

Liste des médicaments mise à jour : Mardi 18 Février 2020

Vaccins : varicelle

Légende
Médicament ayant des présentations disponibles sans ordonnance

Sources et références

Actualités

Les ruptures de stock déclarées à l’ANSM par les laboratoires pharmaceutiques ont pour origine des difficultés liées à la production de ces médicaments (illustration).

Disponibilité des médicaments distribués en ville et à l'hôpital : 2 ruptures de stock et 1 remise à...

Représentation anatomique de la prostate (illustration).

XTANDI : extension du remboursement dans le cancer de la prostate résistant à la castration non métastatique

Les produits de contraste utilisés pour la réalisation de certains examens d'imagerie peuvent déclencher des réactions d'hypersensibilité immédiate, de sévérité variable (illustration).

Produits de contraste : des précautions à respecter pour encadrer le risque d'hypersensibilité immédiate