BASDÈNE

Mis à jour : Mardi 18 Février 2020
Famille du médicament :

Antithyroïdien

Dans quel cas le médicament BASDÈNE est-il prescrit ?

Ce médicament appartient à la famille des antithyroïdiens. Il bloque la synthèse des hormones thyroïdiennes.

Il est utilisé dans le traitement des hyperthyroïdies.

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament BASDÈNE

BASDÈNE : comprimé (rose) ; boîte de 50
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 2,92 €.

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament BASDÈNE

p cp
Benzylthiouracile25 mg
Excipients : Amidon prégélatinisé, Cellulose microcristalline, Croscarmellose sel de Na, Lactose monohydrate, Magnésium stéarate, Talc

Contre-indications du médicament BASDÈNE

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :
  • certains cancers de la thyroïde,

  • certaines maladies graves du sang.

Attention

Ce médicament peut être responsable d'une baisse du nombre de globules blancs dans le sang : en cas de fièvre ou d'angine, qui peuvent traduire cette anomalie sanguine, consultez votre médecin. Pour prévenir ce risque, des analyses de sang régulières sont nécessaires en début de traitement.

Interactions du médicament BASDÈNE avec d'autres substances

Ce médicament peut interagir avec d'autres médicaments. Signalez tout autre traitement en cours à votre médecin ou à votre pharmacien.

Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse :

Le traitement peut être poursuivi pendant la grossesse sous réserve d'une adaptation de la posologie.

Allaitement :

Ce médicament passe dans le lait maternel ; un choix est donc nécessaire entre l'allaitement et la prise du médicament. Cette décision devra être prise en accord avec votre médecin.

Mode d'emploi et posologie du médicament BASDÈNE

Les comprimés doivent être avalés avec un peu d'eau.

La dose quotidienne est répartie en 3 prises, de préférence pendant les repas.

Posologie usuelle :

Elle est fixée par le médecin en fonction de l'intensité de l'hyperthyroïdie. Elle est modifiée en fonction de la réponse au traitement.

L'effet n'est pas immédiat et se manifeste après plusieurs semaines.

Effets indésirables possibles du médicament BASDÈNE

Réaction allergique cutanée, fièvre, rougeurs, douleurs articulaires, courbatures.

Baisse du nombre de globules blancs dans le sang (voir ATTENTION).

Augmentation du volume du goitre, en général liée à un surdosage.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

LEXIQUE

antithyroïdien

Médicament qui s'oppose à la formation des hormones thyroïdiennes ou à leur action.

globule blanc

Cellule présente dans le sang. Il en existe différents types : les polynucléaires neutrophiles, qui augmentent lors des infections ; les polynucléaires éosinophiles, dont le nombre est élevé chez les personnes allergiques ou en cas de parasitose ; les polynucléaires basophiles ; les lymphocytes et monocytes, dont le nombre s'élève en cas d'infection virale ou d'atteinte de la moelle osseuse.

goitre

Augmentation du volume de la glande thyroïde.

hormone thyroïdienne

Famille d'hormones accélératrices du métabolisme, sécrétées par la glande thyroïde. Elles sont dosables dans le sang et sont appelées T3 et T4.

hyperthyroïdie

Excès d'hormones thyroïdiennes se traduisant notamment par une accélération du cœur, une mauvaise tolérance à la chaleur, un amaigrissement et une fatigue chronique.

réaction allergique

Réaction due à l'hypersensibilité de l'organisme à un médicament. Les réactions allergiques peuvent prendre des aspects très variés : urticaire, œdème de Quincke, eczéma, éruption de boutons rappelant la rougeole, etc. Le choc anaphylactique est une réaction allergique généralisée qui provoque un malaise par chute brutale de la tension artérielle.

surdosage

La prise en quantité excessive d'un médicament expose à une augmentation de l'intensité des effets indésirables, voire à l'apparition d'effets indésirables particuliers.

Ce surdosage peut résulter d'une intoxication accidentelle, ou volontaire dans un but de suicide : il convient alors de consulter le centre antipoison de votre région (liste en annexe de l'ouvrage). Mais le plus souvent, le surdosage est la conséquence d'une erreur dans la compréhension de l'ordonnance, ou de la recherche d'une augmentation de l'efficacité par un dépassement de la posologie préconisée. Enfin, une automédication intempestive peut conduire à l'absorption en quantité excessive d'une même substance contenue dans des médicaments différents. Certains médicaments exposent plus particulièrement à ce risque, car ils sont considérés (à tort) comme anodins : vitamines A et D, aspirine, etc. L'arrêt ou la diminution des prises médicamenteuses permettent de faire disparaître les troubles liés à un surdosage.

thyroïde

Glande située à la base du cou, qui sécrète des hormones riches en iode.