COCCULINE

Mis à jour : Mardi 18 Février 2020
Famille du médicament :

Homéopathie

Dans quel cas le médicament COCCULINE est-il prescrit ?

Ce médicament est un complexe (association) de composants homéopathiques.

Il est traditionnellement utilisé dans le traitement homéopathique des nausées et les vomissements sans fièvre ou du mal des transports.

Présentations du médicament COCCULINE

COCCULINE : comprimé orodispersible ; boîte de 40
- Non remboursé - Prix libre 
COCCULINE : granules ; boîte de 6 doses de granules
- Non remboursé - Prix libre 

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament COCCULINE

p cpp dose
Cocculus indicus 4 CH0,625 mg0,0025 ml
Tabacum 4 CH0,625 mg0,0025 ml
Nux vomica 4 CH0,625 mg0,0025 ml
Petroleum 4 CH0,625 mg0,0025 ml
Lactose++
Saccharose+
Excipient commun : Lactose
Autres excipients (spécifiques à certaines formes) : Croscarmellose sel de Na, Magnésium stéarate, Saccharose

Attention

Ne donnez pas ce médicament pour traiter les nausées ou les vomissements chez un enfant de moins de 6 ans sans avis médical.

Fertilité, grossesse et allaitement

Ce médicament peut être pris pendant la grossesse ou l'alaitement. Néanmoins, ne l'utilisez pas de façon prolongée sans l'avis de votre médecin ou de votre pharmacie.

Mode d'emploi et posologie du médicament COCCULINE

Les comprimés sont à sucer et les granules sont à laisser fondre sous la langue.

Pour les enfants de 18 mois à 6 ans, les comprimés et les granules doivent être dissous dans un peu d'eau avant la prise.

Posologie usuelle :

Dans les nausées et les vomissements sans fièvre :

  • Adulte et enfant de plus de 18 mois : 1 comprimé à sucer ou 1 dose de granules dès l'apparition des symptômes, à renouveler si nécessaire, sans dépasser 6 comprimés ou 3 doses par jour. La durée du traitement doit être limitée à 48 heures sans avis médical.

Dans le mal des transports :

Comprimé :
  • Adulte : 2 comprimés 3 fois par jour, à prendre la veille et le jour du voyage. 2 comprimés dès l'apparition des symptômes pendant le voyage, à renouveler si nécessaire. Ne pas dépassser 6 comprimés par jour.

  • Enfant de plus de 18 mois : 1 comprimé 3 fois par jour, à prendre la veille et le jour du voyage. 1 comprimé dès l'apparition des symptômes pendant le voyage, à renouveler si nécessaire.

Granules :
  • Adulte et enfant de plus de 18 mois : 1 dose de granules la veille du voyage et juste avant le départ. Pendant le voyage, 1 dose de granules dès l'apparition des symptômes, à renouveler si nécessaire.

Conseils

Abstenez-vous de manger dans le quart d'heure qui précède ou suit la prise.

Il existe une série de mesures simples et souvent efficaces pour prévenir le mal des transports :
  • bien dormir la veille de votre voyage ;

  • manger légèrement mais régulièrement pendant le trajet, en privilégiant les aliments solides ;

  • ne pas consommer de café, ni de boissons alcoolisées ou gazeuses ;

  • éviter les odeurs de cuisine ou de tabac ;

  • s'abstenir de lire ;

  • privilégier certaines places : passager avant en voiture, au niveau des ailes en avion, sur le pont au centre en bateau.

Effets indésirables de ce médicament

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

Commentaires (1)

Le 21/03/2013 à 17:56
avatar dr Lulu géneralite
dr Lulu géneralite
Est-ce un nouveau remède pour les cocus??

17 72

Actualités

Les ruptures de stock déclarées à l’ANSM par les laboratoires pharmaceutiques ont pour origine des difficultés liées à la production de ces médicaments (illustration).

Disponibilité des médicaments distribués en ville et à l'hôpital : 2 ruptures de stock et 1 remise à disposition

Représentation anatomique de la prostate (illustration).

XTANDI : extension du remboursement dans le cancer de la prostate résistant à la castration non métastatique

Les produits de contraste utilisés pour la réalisation de certains examens d'imagerie peuvent déclencher des réactions d'hypersensibilité immédiate, de sévérité variable (illustration).

Produits de contraste : des précautions à respecter pour encadrer le risque d'hypersensibilité immédiate