En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

CORYZALIA

Mis à jour : Jeudi 18 Octobre 2018
Famille du médicament :

Homéopathie

Dans quel cas le médicament CORYZALIA est-il prescrit ?

Ce médicament est un complexe (association) de composants homéopathiques.

Il est traditionnellement utilisé dans le traitement homéopathique des rhumes.

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament CORYZALIA

CORYZALIA : comprimé orodispersible (blanc) ; boîte de 40
- Non remboursé - Prix libre 

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament CORYZALIA

p cp
Allium cepa 3 CH0,5 mg
Belladonna 3 CH0,5 mg
Gelsemium 3 CH0,5 mg
Kalium bichromicum 3 CH0,5 mg
Sabadilla 3 CH0,5 mg
Lactose+
Excipients : Croscarmellose sel de Na, Lactose, Magnésium stéarate

Contre-indications du médicament CORYZALIA

Ce médicament ne doit être utilisé chez l'enfant de moins de 18 mois.

Fertilité, grossesse et allaitement

Aux dilutions homéopathiques, les substances contenues dans ce médicament ne sont pas connues pour être toxiques pendant la grossesse ou l'allaitement. Néanmoins, ne l'utilisez pas sans l'avis de votre médecin ou de votre pharmacien.

Mode d'emploi et posologie du médicament CORYZALIA

Les comprimés doivent être sucés lentement, de préférence à distance des repas. Pour les enfants de moins de 6 ans, il est recommandé de dissoudre les comprimés dans un peu d'eau.

Posologie usuelle :

  • Adulte et enfant de plus de 18 mois : 1 comprimé, 6 à 8 fois par jour. Espacer les prises dès amélioration des symptômes.

La durée du traitement ne doit pas dépasser une semaine sans avis médical.

Conseils

Ce médicament peut être en accès libre (ou accès direct) dans certaines pharmacies ; dans ce cas, faites valider votre choix par votre pharmacien.

Effets indésirables de ce médicament

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

Commentaires (0)

Actualités

Le « pou de tête » (Pediculus humanus capitis) vit sur le cuir chevelu où il se nourrit et sur les cheveux où il pond (illustration).

Poux de tête : arrêt de commercialisation de PRIODERM suite à l'inscription du malathion sur liste I

Radiographie du poignet montrant des lésions de rachitisme, principalement ici des ventouses (illustration @Frank Gaillard sur Wikimedia).

PHOSPHONEUROS : posologie et pipette modifiées pour éviter les erreurs médicamenteuses

Le collyre hypotenseur IOPIDINE 1 % n\\\'est désormais plus recommandé pendant la grossesse (illustration).

IOPIDINE 1 % m/V collyre en solution : désormais non recommandé pendant la grossesse