En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

INFLUDO

Mis à jour : Mardi 23 Janvier 2018
Famille du médicament :

Homéopathie

Dans quel cas le médicament INFLUDO est-il prescrit ?

Ce médicament est un complexe (association) de composants homéopathiques.

Il est traditionnnellement utilisé dans le traitement homéopathique des états grippaux (maux de tête, courbatures, inflammation nasale).

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament INFLUDO

INFLUDO : solution buvable ; flacon compte-gouttes de 30 ml (soit environ 700 gouttes par flacon)
- Non remboursé - Prix libre 

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament INFLUDO

p 100 g
Aconit 3 DH30 g
Bryonia, radix 2 DH6 g
Eucalyptus globulus, folium 2 DH5 g
Eupatorium perfoliatum, herba 2 DH4 g
Ferrum phosphoricum 6 DH10 g
Sabadilla officinarum, semen 3 DH10 g
Alcool+
Excipient : Éthanol

Fertilité, grossesse et allaitement

Aux dilutions homéopathiques, les substances contenues dans ce médicament ne sont pas connues pour être toxiques pendant la grossesse ou l'allaitement. Néanmoins, ne l'utilisez pas sans l'avis de votre médecin ou de votre pharmacien.

Mode d'emploi et posologie du médicament INFLUDO

Les gouttes sont diluées dans un peu d'eau tiède.

Posologie usuelle :

  • Adulte et enfant de plus de 12 ans : 5 à 8 gouttes, toutes les 1 à 2 heures en phase aiguë (même au cours de la nuit), puis 3 fois par jour.

  • Enfant de 6 à 12 ans : 3 à 5 gouttes, 3 fois par jour.

  • Enfant de 6 à 2 ans : 1 à 2 gouttes, 3 fois par jour.

La durée du traitement ne doit pas dépasser 5 jours.

Effets indésirables de ce médicament

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

Commentaires (0)

Actualités

La maladie de Parkinson est une maladie neurodégénérative caractérisée par la destruction d'une population spécifique de neurones, les neurones à dopamine de la substance noire du cerveau (illustration).

Maladie de Parkinson : état des lieux sur les tensions en SINEMET et LEVODOPA CARBIDOPA TEVA

Représentation en 3D de la bactérie tréponème pâle, responsable de la syphilis (illustration).

Syphilis : nouveau point sur les difficultés d'approvisionnement en pénicilline retard

ESMYA est indiqué dans la prise en charge des fibromes utérins (illustration).

ESMYA (ulipristal) : suspendre les initiations de traitement et suivre la fonction hépatique des patientes en cours de traitement