KÉAL

Mis à jour : Vendredi 24 Juillet 2020
Famille du médicament :

Antiulcéreux

Ce médicament est un générique de ULCAR

Dans quel cas le médicament KÉAL est-il prescrit ?

Ce médicament appartient à la famille des antiulcéreux. Il agit en se fixant sur l'ulcère et le protège en le couvrant d'un film qui l'isole des acides de l'estomac. Il stimule la sécrétion de substances qui tendent à lutter contre l'acidité de l'estomac.

Il est utilisé dans le traitement des ulcères de l'estomac et du duodénum, et pour prévenir les rechutes de l'ulcère du duodénum en l'absence d'infection par Helicobacter pylori (qui justifierait un traitement spécifique).

Présentations du médicament KÉAL

KÉAL Gé 1 g : comprimé sécable (blanc) ; boîte de 30
- Non remboursé - Prix libre 
KÉAL Gé 1 g : suspension buvable ; boîte de 30 sachets
- Non remboursé - Prix libre 
KÉAL 2 g : suspension buvable ; boîte de 15 sachets
- Non remboursé - Prix libre 

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament KÉAL

p cpp sachetp sachet
Sucralfate1 g1 g2 g
Aucun excipient commun.

Attention

La disparition des douleurs ne signifie pas que l'ulcère est cicatrisé : la durée du traitement doit être respectée.

Si vous souffrez d'insuffisance rénale, prévenez votre médecin afin qu'il puisse adapter la posologie.

Interactions du médicament KÉAL avec d'autres substances

Il est souhaitable de respecter un délai d'au moins 2 heures entre la prise de ce médicament et la prise d'un anticoagulant, d'un antibiotique de la famille des quinolones ou d'un médicament contenant de la phénytoïne ou de la digoxine.

Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse :

L'effet de ce médicament sur l'enfant à naître est mal connu. Seul votre médecin peut apprécier la nécessité du traitement et son risque pendant la grossesse.

Allaitement :

Les données actuellement disponibles ne permettent pas de savoir si ce médicament passe dans le lait maternel. Ne l'utilisez pas pendant l'allaitement sans avis médical.

Mode d'emploi et posologie du médicament KÉAL

Ce médicament est pris de préférence une demi-heure à une heure avant les repas ou deux heures après le repas du soir.

Les comprimés doivent être avalés avec un peu d'eau, entiers ou écrasés en cas de difficulté à avaler.

La suspension buvable doit être absorbée telle quelle. Seule cette forme est utilisable chez l'enfant de moins de 6 ans.

Posologie usuelle :

Elle varie en fonction des indications : 2 à 4 g par jour, habituellement en 1 à 4 prises.

Le traitement des ulcères dure 4 à 6 semaines au moins, même si les symptômes diminuent ou disparaissent avant ce délai.

Conseils

Si vous êtes fumeur, la poursuite du tabagisme nuit à l'efficacité du traitement.

La prise de ce médicament ne dispense pas des mesures diététiques que peut vous conseiller votre médecin.

L'aspirine, les anti-inflammatoires et les corticoïdes peuvent être agressifs pour l'estomac : n'en prenez pas sans l'avis de votre médecin.

Effets indésirables possibles du médicament KÉAL

Constipation.

Rarement : sécheresse de la bouche, nausées, vomissements, vertiges, réaction allergique cutanée.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

Commentaires (0)

Actualités

Les ruptures de stock déclarées à l’ANSM par les laboratoires pharmaceutiques ont pour origine des difficultés liées à la production de ces médicaments (illustration).

Disponibilité de spécialités distribuées en ville et à l'hôpital : ruptures, tensions et remises à disposition

L'AOMI est une atteinte obstructive principalement des artères des membres inférieurs, le plus souvent consécutive à des lésions athéromateuses qui favorisent la formation de la thrombose (illustration). 

Claudication intermittente des AOMI : arrêt de commercialisation de PRAXILENE en octobre 2020

Les troubles du spectre de l'autisme (TSA) sont caractérisés par des difficultés dans les interactions sociales et la communication, et des comportements et intérêts à caractère restreint, répétitif et stéréotypé (illustration).

Troubles du spectre autistique : l'ANSM alerte sur l'usage hors AMM de certains médicaments et saisit la justice