En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

LÉVOTHYROX

Mis à jour : Mardi 19 Février 2019
Famille du médicament :

Hormone thyroïdienne

Dans quel cas le médicament LÉVOTHYROX est-il prescrit ?

Ce médicament contient une hormone qui appartient à la famille des hormones thyroïdiennes.

Il est principalement utilisé comme traitement substitutif pour remplacer la thyroxine naturelle lorsque celle-ci n'est plus sécrétée en quantité suffisante par la thyroïde. Cette insuffisance de sécrétion, ou hypothyroïdie, peut être due à la thyroïde elle-même ou à l'insuffisance d'une autre glande qui commande la sécrétion thyroïdienne (maladie ou ablation de l'hypophyse). Il est également utilisé lorsque l'on veut freiner l'action excitatrice de l'hypophyse sur la thyroïde, notamment dans certains goitres.

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament LÉVOTHYROX

LEVOTHYROX 25 µg cp séc
LÉVOTHYROX 25 μg : comprimé sécable (blanc) ; boîte de 30
Sur ordonnance (Liste II) - Remboursable à 65 % - Prix : 0,73 €.
LEVOTHYROX 25 µg cp séc
LÉVOTHYROX 25 μg : comprimé sécable (blanc) ; boîte de 90
Sur ordonnance (Liste II) - Remboursable à 65 % - Prix : 1,59 €.
LEVOTHYROX 50 µg cp séc
LÉVOTHYROX 50 μg : comprimé sécable (blanc) ; boîte de 30
Sur ordonnance (Liste II) - Remboursable à 65 % - Prix : 1,13 €.
LEVOTHYROX 50 µg cp séc
LÉVOTHYROX 50 μg : comprimé sécable (blanc) ; boîte de 90
Sur ordonnance (Liste II) - Remboursable à 65 % - Prix : 2,77 €.
LEVOTHYROX 75 µg cp séc
LÉVOTHYROX 75 μg : comprimé sécable (blanc) ; boîte de 30
Sur ordonnance (Liste II) - Remboursable à 65 % - Prix : 1,55 €.
LEVOTHYROX 75 µg cp séc
LÉVOTHYROX 75 μg : comprimé sécable (blanc) ; boîte de 90
Sur ordonnance (Liste II) - Remboursable à 65 % - Prix : 4,09 €.
LÉVOTHYROX 100 μg : comprimé sécable (blanc) ; boîte de 30
Sur ordonnance (Liste II) - Remboursable à 65 % - Prix : 1,96 €.
LÉVOTHYROX 100 μg : comprimé sécable (blanc) ; boîte de 90
Sur ordonnance (Liste II) - Remboursable à 65 % - Prix : 5,34 €.
LÉVOTHYROX 125 μg : comprimé sécable (blanc) ; boîte de 30
Sur ordonnance (Liste II) - Remboursable à 65 % - Prix : 2,36 €.
LÉVOTHYROX 125 μg : comprimé sécable (blanc) ; boîte de 90
Sur ordonnance (Liste II) - Remboursable à 65 % - Prix : 6,65 €.
LÉVOTHYROX 150 μg : comprimé sécable (blanc) ; boîte de 30
Sur ordonnance (Liste II) - Remboursable à 65 % - Prix : 2,79 €.
LÉVOTHYROX 150 μg : comprimé sécable (blanc) ; boîte de 90
Sur ordonnance (Liste II) - Remboursable à 65 % - Prix : 8,01 €.
LÉVOTHYROX 175 μg : comprimé sécable (blanc) ; boîte de 30
Sur ordonnance (Liste II) - Remboursable à 65 % - Prix : 3,20 €.
LÉVOTHYROX 175 μg : comprimé sécable (blanc) ; boîte de 90
Sur ordonnance (Liste II) - Remboursable à 65 % - Prix : 9,33 €.
LÉVOTHYROX 200 μg : comprimé sécable (blanc) ; boîte de 30
Sur ordonnance (Liste II) - Remboursable à 65 % - Prix : 3,63 €.
LÉVOTHYROX 200 μg : comprimé sécable (blanc) ; boîte de 90
Sur ordonnance (Liste II) - Remboursable à 65 % - Prix : 10,68 €.

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament LÉVOTHYROX

p cpp cpp cp
Lévothyroxine sodique (L-T4)25 μg50 μg75 μg
p cpp cpp cp
Lévothyroxine sodique (L-T4)100 μg125 μg150 μg
p cpp cp
Lévothyroxine sodique (L-T4)175 μg200 μg
Excipients : Acide citrique anhydre, Amidon de maïs, Croscarmellose sel de Na, Gélatine, Magnésium stéarate, Mannitol

Contre-indications du médicament LÉVOTHYROX

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :

Votre médecin est seul juge pour prescrire ce médicament en cas d'insuffisance coronarienne ou d'insuffisance cardiaque graves ou de troubles du rythme cardiaque non contrôlés.

Attention

L'utilisation de ce médicament dans le traitement de l'obésité sans hypothyroïdie est dangereuse et illégale.

Le remplacement d'un médicament contenant de la lévothyroxine à un autre peut entraîner un déséquilibre thyroïdien à l'origine de symptômes inhabituels. C'est pourquoi une surveillance médicale comprenant un dosage de la TSH entre 6 et 8 semaines après l'instauration du nouveau médicament est indispensable afin d'ajuster la dose si nécessaire (sauf dans certains cas particuliers nécessitant une surveillance plus étroite).

Si vous présentez des symptômes inexplicables ou des signes d'hyperthyroïdie ou d'hypothyroïdie, consultez votre médecin. Dans tous les cas, le traitement ne doit pas être interrompu ou modifié sans avis médical.

Des précautions sont nécessaires chez la femme ménopausée, le diabétique et les patients souffrant de problèmes cardiaques.

Ce médicament ne convient pas aux enfants ne sachant pas avaler les comprimés.

Interactions du médicament LÉVOTHYROX avec d'autres substances

Les médicaments qui contiennent des sels de fer ou de calcium, de la colestyramine, du kayexalate, du sucralfate et les pansements digestifs peuvent diminuer l'absorption de ce médicament ; il est nécessaire de respecter un délai de 2 heures entre la prise de ces médicaments.

Informez par ailleurs votre médecin si vous prenez un anticoagulant oral, un antiépileptique ou un médicament contenant un barbiturique, de la griséofulvine, de la rifabutine, de la rifampicine, de la chloroquine, du proguanil ou des compléments alimentaires contenant du soja.

Fertilité, grossesse et allaitement

La prise de ce médicament peut être poursuivie pendant la grossesse et l'allaitement, sous contrôle médical.

Mode d'emploi et posologie du médicament LÉVOTHYROX

Ce médicament doit être pris le matin à jeun, au moins une demi-heure avant le petit déjeuner, car il est mieux absorbé lorsqu'il est pris à jeun que lorsqu'il est pris avant ou après un repas.

Les comprimés doivent être avalés avec un grand verre d'eau.

Posologie usuelle :

La posologie dépend de l'intensité de l'hypothyroïdie, de l'âge et de la tolérance individuelle. La dose est habituellement augmentée par paliers successifs.

Des analyses de sang régulières permettent d'adapter la posologie : suivez-la strictement et ne l'augmentez pas de vous-même.

Conseils

L'hypothyroïdie est une maladie qui nécessite un traitement à vie.

Les effets attendus du traitement ou les signes d'une éventuelle intolérance n'apparaissent pas avant un délai de 15 jours à 1 mois.

Effets indésirables possibles du médicament LÉVOTHYROX

Aggravation possible de troubles cardiaques.

Réaction allergique.

Certains signes doivent faire penser à un surdosage : tachycardie, tremblements, insomnie, excitabilité, fièvre, sueurs, amaigrissement rapide, diarrhée. Le traitement sera alors interrompu quelques jours et repris ensuite.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

Commentaires (322)

Le 09/03/2019 à 09:53
avatar jewen
jewen Profession non médicale / Autre
Bonjour,
Sous levothyrox pour Hashimoto depuis 5 ans, j'ai depuis 4 semaines des démangeaisons qui ont commencées au niveau du ventre avec des taches rouges et qui s'étendent maintenant à tout le corps sans rougeurs ou autre trace visible.
N'ayant pas de changement particulier à noter (changement de lessive ou de gel douche...), j'ai tout de même essayé nouveau gel douche plus doux... mais rien n'y fait. Je ne vois pas ce qui peut provoquer cela. Les démangeaisons qui ont commencées au niveau du ventre, se sont étendues au torse, à la chevelure, aux cuisses et maintenant le bas des jambes. La nuit cela me réveille.
Les démangeaisons font parties des effets indésirables suite à la prise de Lévothyrox, mais ce symptôme peut-il apparaître soudainement, sans changement particulier, alors que je prends ce médicament depuis plus de 5 ans sans aucun effet secondaire jusque là?
Merci de votre retour.
Cordialement

1 0
Le 12/03/2019 à 11:55
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour,
Une consultation médicale s'impose ! Je ne peux pas vous aider sur un forum.

0 0
Le 26/02/2019 à 19:28
avatar dermato
dermato Médecin - Dermatologie et vénéréologie
Y a t-il eu des cas rapportés de Photosensibilisation avec la nouvelle formule ?

0 0
Le 28/02/2019 à 07:25
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour,
Pas à ma connaissance.

1 0
Le 02/02/2019 à 12:37
avatar Issdoc
Issdoc Médecin
Bonjour,
Svp y a il une relation entre la prise de levothyrox et l'accentuation de l'intensité des acouphènes chez patient attend d'otospongiose souffrant d'acouphene antérieurement. Merci

5 0
Le 05/02/2019 à 11:41
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour,
L'intensité des acouphènes est sensible à de nombreux facteurs : fatigue, accélération du coeur, alimentation, alcool, tabac etc.
Il n'est pas absurde de penser qu'un apport d'hormones thyroïdiennes puisse jouer un rôle.

1 0
Le 28/01/2019 à 20:19
avatar cafeine68
cafeine68 Profession non médicale / Autre
bonjour , je suis très inquiète, depuis la prise du nouveau lévothyrox ,je suis passée en hyper avec bcps de malaises et pulsation haute , mon médecin m'a dit d'arrêter le traitement , et il me revoie dans 15 jours. j'angoisse ,car au début de ma maladie on m'avait dit de ne jamais arrêter car on pouvais tomber dans le coma.

2 1
Le 29/01/2019 à 09:59
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour
L'arrêt du traitement n'expose qu'à une grande fatigue, comme une personne en hypothyroïdie complète. Dans votre cas, du fait du surdosage, vous ne risquez rien car ce médicament s'élimine lentement. Il faudrait 4 mois d'arrêt pour avoir des symptômes plus graves.

2 4
Le 08/01/2019 à 14:11
avatar Bibiche tizaute
Bibiche tizaute Médecin - Médecine du travail
Bjr je suis sous Levothyrox depuis plusieurs années bien stable après Basedow traité avec I131. Suite à un malaise évoquant un AIT je dois prendre aspegic 160. Il semblerait que cette association ne soit pas conseillée. Quels sont les risques ? Comment ces deux médicaments peuvent-ils interagir ?
Cordialement.

2 2
Le 10/01/2019 à 08:48
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour,
Il n'y a pas d'interaction négative connue entre ces deux médicaments.

0 1
Le 19/12/2018 à 18:04
avatar jipé68
jipé68 Profession non médicale / Autre
bonjour
je suis en hypothyroidie et traité au Lévothyrox 175
j'ai oublié de prendre mon lévothyrox pendant 3 à 4 jours, pendant que j'étais en déplacement et je m'en suis aperçu au retour. et j'ai repris normalement. maintenant
y a t-il un risque du à cet oublie de quelque jour
j'ai également une tendance à l'insomnie es-ce que la nouvelle formule de mercs peut en être la cause ; impossible de me faire entendre par le toubib qui est au-garde-à-vous devant son ministre et les labo
merci pour vos renseignement
Cordialement

8 1
Le 20/12/2018 à 10:36
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour,
L'action du médicament durant plus de 15 jours, cet oubli ponctuel ne prête pas à conséquence. Si vous vous sentez en hypo, vous pouvez prendre un demi 175 supplémentaire pendant deux jours pour combler le petit déficit. Mais l'insomnie est plutôt associée à l'hyper et donc à un traitement trop dosé.

4 3
Le 08/12/2018 à 11:22
avatar Elocin siaib
Elocin siaib Profession non médicale / Autre
- après changement du levothyrox par L.Thyroxin Henning 75 boite avec écriture BLEUE en allemand.. je renouvelle et là je me trouve avec une boite écrite en VERT et en FRANCAIS.. et je vois qu'il y a de l'huile de RICIN dedans.. Chose que je ne voyais pas dans celui avec écriture BLEUE... grrrr... je fais quoi ?? merci de me répondre

6 1
Le 11/12/2018 à 10:09
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour,
Il y a toujours eu de l'huile de ricin dans la L THYROXIN HENNING https://www.atoute.org/...

2 3
Le 28/03/2018 à 12:55
avatar Nasr 1
Nasr 1 Profession non médicale / Autre
Bonjour,
Je suis sous levothyrox depuis février 2017 suite à une thyroïdectomie totale. J'ai commencé à 100µg. suite à une analyse de la TSH on a remarqué une hypothyroïdie. Alors le médecin m'a fait passé à 150µg et 45 jours après j'étais en hyperthyroïdie. Je suis passé à 125µg qui m'a encore envoyé en hypothyroïdie. Après on a essayé 137,7µg et c'est trop. Je suis actuellement à 125µg qui va me ramener à un état d'hypothyroïdie.
Ma question est la suivante: est ce qu'il y a une période au bout de laquelle la dose de levothyrox peut être stabilisée pour au moins un an voire plus?
Est ce qu'il y a d'autres facteurs qui influent sur le taux de TSH dans sang en plus de la dose de levothyrox.
Merci d'avance.

34 12
Le 10/04/2018 à 11:59
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour,
Lorsque l'on vous change la posologie, il faut au moins 4 semaines pour que votre taux sanguin d'hormone parvienne à un équilibre.

Une fois cet équilibre trouvé, il fluctue également en fonction de vos besoins en hormones, qui sont pilotés habituellement par le cerveau (connecté à l'hypophyse qui secrètent la TSH). Seule une forte consommation d'iode peut également perturber votre équilibre thyroidien.

14 9
Le 27/03/2018 à 16:11
avatar dalbtz
dalbtz Médecin - Médecine générale
en Françe, combien de personnes atteintes d'hypothyroidie documentée, pourcentage hommes femmes ?

12 4
Le 03/04/2018 à 08:46
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour,
On peut l'estimer sans certitude à partir des données de l'assurance-maladie sur les consommateurs d'hormones thyroïdiennes : 3 millions de français. Ce chiffre inclut des hypothyroidies mal documentée, mais nous n'avons pas d'autre chiffre. Les femmes sont majoritaires : 10 pour 1 homme. Plus de détails ici http://ansm.sante.fr/...

9 5
Le 27/03/2018 à 15:06
avatar milojka
milojka Profession non médicale / Autre
vu le moindre cout du levothyrox , en quoi cela generait il le laboratoire merck de reconditonner du levothyrox + lactose

54 14
Lire tous les commentaires

Actualités

La dose recommandée de XELJANZ dans la polyarthrite rhumatoïde est de 5 mg, administrée deux fois par jour (illustration).

XELJANZ (tofacitinib) : bien respecter la posologie dans la polyarthrite rhumatoïde (pharmacovigilance)

La colestyramine est indiquée dans le traitement de l'hypercholestérolémie essentielle lorsque le régime est avéré insuffisant et/ou qu'il existe des facteurs de risque associés (illustration).

QUESTRAN (colestyramine) : rupture de stock en ville et contingentement à l'hôpital

La calcitonine réduit la calcémie, principalement par inhibition des ostéoclastes, ce qui diminue la résorption osseuse et donc augmente le stockage du calcium dans l'os (illustration).

MIACALCIC injectable (calcitonine de saumon) : déremboursement programmé le 5 avril 2019