MICROLAX

Mis à jour : Mardi 17 Septembre 2019
Famille du médicament :

Laxatif par voie rectale

Dans quel cas le médicament MICROLAX est-il prescrit ?

Ce médicament est un laxatif administré par voie rectale. Il ramollit les selles et déclenche une contraction du rectum qui permet leur évacuation.

Il est utilisé dans le traitement de la constipation.

La solution Bébé est également utilisée pour préparer le rectum avant certains examens.

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament MICROLAX

MICROLAX : solution rectale ; boîte de 4 récipients unidoses de 5 ml
- Non remboursé - Prix libre 
MICROLAX : solution rectale ; boîte de 12 récipients unidoses de 5 ml
- Non remboursé - Prix libre 
MICROLAX BÉBÉ : solution rectale ; boîte de 4 récipients unidoses de 3 ml
- Non remboursé - Prix libre 

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament MICROLAX

p unidosep unidose Bébé
Sorbitol (solution à 70 %)4,465 g2,679 g
Citrate de sodium450 mg270 mg
Laurylsulfoacétate de sodium64,5 mg38,7 mg
Excipients : Acide sorbique, Eau purifiée, Glycérol

Contre-indications du médicament MICROLAX

Ce médicament ne doit pas être utilisé en cas de douleurs abdominales de cause inconnue ou de maladie inflammatoire du côlon.

Attention

Les laxatifs administrés par voie rectale ne doivent pas être utilisés de façon prolongée sans avis médical : ils risquent d'empêcher le réflexe normal d'expulsion des selles.

Des précautions sont nécessaires chez la personne atteinte d'hémorroïdes, de fissure anale ou de rectocolite hémorragique.

Fertilité, grossesse et allaitement

Ce médicament peut être utilisé de façon ponctuelle pour traiter la constipation de la femme enceinte ou qui allaite.

Mode d'emploi et posologie du médicament MICROLAX

Introduire la canule dans le rectum et vider le contenu de l'unidose par pression. Retirer la canule sans relâcher la pression sur le tube.

L'effet laxatif se manifeste après un délai de 5 à 20 minutes.

Posologie usuelle :

  • Adulte : 1 unidose de MICROLAX par jour en cas de constipation.

  • Enfant et nourrisson : 1 unidose de MICROLAX BÉBÉ par jour en cas de constipation ou 1 unidose 5 à 20 minutes avant l'heure choisie pour la selle en cas de préparation à un examen du rectum.

Conseils

Le traitement de la constipation repose essentiellement sur des mesures hygiénodiététiques : alimentation riche en fibres, eau de boisson riche en magnésium, activité physique régulière et amélioration de la position sur les toilettes.

La boîte de 4 récipients unidoses Adulte peut être en accès libre (ou accès direct) dans certaines pharmacies ; néanmoins, n'hésitez pas à demander conseil à votre pharmacien

Effets indésirables possibles du médicament MICROLAX

Un usage prolongé peut occasionner des sensations de brûlure anale et exceptionnellement des inflammations du rectum.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

LEXIQUE

constipation

Ralentissement du transit intestinal se traduisant par la raréfaction des selles.

diarrhée du voyageur

Aussi appelée turista, cette diarrhée, généralement bénigne, est due à des bactéries et peut être contractée lors d'un voyage à l'étranger, avant que l'organisme se soit habitué aux germes présents dans l'environnement local.

fissure anale

Petite crevasse du pourtour de l'anus, souvent peu ou pas visible, provoquant des douleurs vives pendant et après la selle.

hémorroïde

Dilatation anormale d'une veine de l'anus ou du rectum se développant soit à l'extérieur, soit à l'intérieur. Elle peut être à l'origine d'un saignement.

inflammation

Réaction naturelle de l'organisme contre un élément reconnu comme étranger. Elle se manifeste localement par une rougeur, une chaleur, une douleur ou un gonflement.

rectocolite hémorragique

Maladie inflammatoire du rectum et du côlon, qui évolue par poussées. Chaque poussée s'accompagne de fièvre, de selles glaireuses et sanglantes.

voie
  • Chemin (voie d'administration) utilisé pour administrer les médicaments : voie orale, sublinguale, sous-cutanée, intramusculaire, intraveineuse, intradermique, transdermique.

  • Ensemble d'organes creux permettant le passage de l'air (voies respiratoires), des aliments (voies digestives), des urines (voies urinaires), de la bile (voies biliaires), etc.